Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Lettre ouverte à Madame la Premiére Dame du Sénégal ( par Abdoukhadre Sow)

Dimanche 22 Septembre 2013

Lettre ouverte à Madame la Premiére Dame du Sénégal ( par Abdoukhadre Sow)
Nous aimerions bien chère concitoyenne de Saint-Louis, vous voir à Saint-Louis un peu plus souvent pour:
venir en aide à ces saint-louisiennes et à ces saint-louisiens qui se noient, qui ont faim, qui ont soif, qui se noient, qui voient leurs modestes demeures envahies par les eaux, qui assistent stoïquement à l'avancée inébranlable de la mer qui a programmé la disparition inéluctable de Saint-Louis, qui assistent sans broncher à leur cantonnement radical dans les 04 km2 que le colon avait tracé pour corriger les "rebelles que furent" les saint-louisiennes et les saint-louisiens, qui empêche qu'à terme nos enfants n'ayant plus d'espace vitale continueront de vivre chez leurs parents qui sont d'éternels locataires de maisons en ruine sur le point de s'effondrer, qui vous voient dans les rues et artères de Dakar, Fatick ou d’ailleurs, et qui aimeraient vous voir plus souvent dans leurs quartiers et dans leurs villages à Saint-Louis.
Nous savons que vous faites beaucoup, mais ne devez vous pas de petits sacrifices à Saint-Louis?

Loin de nous l'idée de critiques inopportunes et inélégantes mais c'est à un simple cri du cœur que nous lançons et nous espérons que cela serait compris à sa juste dimension et valeur. Vous savez bien que les saint-louisiennes et les saint-louisiens de toutes obédiences, de toutes les chapelles et de toutes les croyances sont très honorés qu'une fille de Saint-Louis soit aujourd'hui Première Dame du Sénégal.

Revenez notre sœur nous voir plus souvent et que Dieu vous garde.
Pardonnez si d'aventure nous aurions un crime de lèse majesté, ce n'est nullement là notre intention et cela ne saurait être volontairement.
Merci et bon courage