Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Lettre ouverte à Me Alioune Badara Cissé : ''Pour une diplomatie préventive et salvatrice des sénégalais de l’extérieur''

Dimanche 8 Avril 2012

Lettre ouverte à Me Alioune Badara Cissé : ''Pour une diplomatie préventive et salvatrice des sénégalais de l’extérieur''
Le cas des émigrés sénégalais d’Espagne, victimes d’exactions, de meurtres, traduisent le peu d'intérêt voire le mépris de l'ancien pouvoir wadien envers ses braves fils de la Nation.

A chaque fois qu'une injustice tombait sur la tête d'un immigré, les autorités consulaires brillaient par leur absence, leur "invisibilité".

Le sentiment de privation de protection qui consumait le coeur des émigrés expliquent pourquoi ces derniers essayaient de résoudre eux- mêmes les équations à multiples inconnues qui règnent dans le pays "d'accueil "(marches, manifestations, pétitions, etc.)

Combien de sénégalais sont morts sans qu'il n'y ait aucune sanction à l’endroit des coupables, aucun suivi, tout cela fini par être "archvado"(sans suite).

Ce que nous attendons de Me Alioune Badara Cissé, le nouveau ministre qui, de surcroit, est un fils de Saint-Louis qui connait bien le`phénomène est qu'il soit pragmatique. Que les consuls ou diplomates aient une vision beaucoup plus responsable et généreuse de nos problèmes.

Nous lui suggérons aussi de diminuer le nombre pléthorique du personnel couteux et inutile, certains ne sachant ni lire, ni écrire. Que la diplomatie soit de proximité pour que nos peurs, nos angoisses s'estompent pour de bon.

Nous souhaitons un succès total à ABC et lui réitérons notre volonté de l'accompagner pour que l'émigré retrouve sa dignité tout en participant activement au développement de son pays.

El Hadji Ba
elhadji.ba@voila.fr