Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Malaise à l’hôpital de Saint-Louis : un autre mouvement d'humeur, ce matin

Mercredi 20 Décembre 2017

Les travailleurs du centre hospitalier régional de Saint-Louis ont tenu un sit-in, ce matin, pour contester une « gestion opaque » et  réaffirmer leur demande auprès de l’État de contrôler la direction de l’établissement sanitaire.
 
Le pole syndical formé en novembre dénonce notamment le non-versement d’une somme 360 millions de francs CFA à l’IPRES en indiquant que des ponctions sur les salaires ne sont également pas versées.
 
Honorio TENDENG et ses camarades révèlent en outre qu’une somme de 75 millions de francs CFA est due à la caisse de sécurité.
 
« Il n’y a pas de collaboration dans la gestion dans cette structure alors que l’hôpital est un ensemble. Chaque entité à son mot à dire », a-t-il déclaré.  Les travailleurs maintiennent toujours un manquement de 844 millions FCFA de subventions et 200 millions FCFA pour la réhabilitation en renseignant que leurs démarches entreprises pour consulter les justificatifs ont été nulles.

Les travailleurs s’interrogent sur « la curieuse complicité » entre le directeur Ousmane GUEYE et l’agent comptable et révèle que ce dernier est en service à l’hôpital depuis 15 ans.

Les syndicalistes font part d’un manque de réactifs de laboratoire. Ce qui rend les analyses impossibles. Pour eux, l’indisponibilité de cet élément médical primaire traduit le malaise dans lequel la structure sanitaire est plongée.

 





 
NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Mme Diouf le 22/12/2017 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis vraiment choqué de voir cette communication sur l'hôpital régional de Saint-Louis en tant que patient.
Vraiment voilà des qualités vitales dans quatre domaines clés que j'attendais des médecins de l'hôpital régional de Saint-Louis :
Connaissances Communication et bienveillance Engagement Acquisition continue du savoir
Connaissances s’entend d’une formation précise qui porte sur le corps humain et ses maladies, du savoir acquis pendant et après les études à la faculté de médecine. Cette formation repose sur des résultats scientifiques reconnus. Des connaissances scientifiques de base sont obligatoires.
Communication et bienveillance sont des habiletés essentielles puisque le médecin veut avant tout s’occuper des gens et aider. Il faut aimer être auprès des gens, avoir de bonnes techniques de relations interpersonnelles et s’intéresser réellement au mieux-être physique et psychologique d’autrui.
L'engagement est au cœur de la décision de devenir médecin. Le cheminement peut prendre (au moins) sept ans au total et peut durer jusqu’à 16 années exigeantes. C’est pourquoi il faut être sûr de ce que vous voulez faire et vouloir vraiment aller jusqu’au bout. Mais j'ai l'impression que les médecins veulent plutôt être business manager que leur vocation médecins.
Acquisition continue du savoir s’entend de l’assise de savoir toujours mouvante sur laquelle repose la médecine moderne. Il faut toujours apprendre pour demeurer à jour. Une vive curiosité intellectuelle et le désir constant d’apprendre sont de bonnes qualités à avoir​. Car la maternité de l'hôpital est vraiment une catastrophe tellement que trop mort et les causes sont simplement dû aux négligences insignifiant vraiment dommage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.