Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Me ALIOUNE ABATALIB GUÈYE : « Karim Wade ne peut plus être candidat du PDS »

Vendredi 14 Septembre 2018

Le Secrétaire Général de la CNC, la Convergence Nationale pour une Nouvelle Citoyenneté est formel :’’ Karim Wade ne peut pas être candidat aux prochaines élections présidentielles, et pire encore le Parti Démocratique Sénégalais risque de se retrouver sans candidat. ‘’ Me Alioune Abatalib Guèye a mis à profit une rencontre avec la presse locale pour donner son avis sur le débat qui tourne autour de la possibilité ou non de la candidature du fils de Me Abdoulaye Wade.


L’ancien député à l’Assemblée nationale, après une analyse détaillée de toute l’histoire du Parti Démocratique Sénégalais, estime qu’aujourd’hui la candidature de Karim est hypothéquée et que cela reste une vision partagée par presque tous les sénégalais. Très à l’aise, il a fait comprendre que le fils du pape du Sopi, n’est pas électeur et que ce n’est pas aujourd’hui que le conseil constitutionnel validera cette candidature. Me Abatalib Guèye d’ajouter que toutes les requêtes ont été faites pour changer les choses en sa faveur, mais elles lui ont été refusées. Pire encore, les dossiers introduits pour améliorer son sort ont été tous bloqués. 


 Autant de raisons qui ont poussé l’ex député à penser que même si Karim Wade requiert toutes les signatures nécessaires en matière de parrainage, le Conseil Constitutionnel ne validera pas cette candidature et brandira à coup sûr son incompétence. Une situation qu’il déplore toutefois, mais il a tenu à faire un appel à la paix dans le pays, car a-t-il expliqué, ‘’ Ce serait du gâchis de vouloir mettre le pays à feu et à sang à cause du refus de la candidature de Karim Wade. Le combat politique reste et demeure une noble alternative dans l’arène politique ‘’. 


Me Abatalib de rappeler que le fils de Wade a été mis en prison sans que le pays ne soit troublé et que les personnalités religieuses censés être les régulateurs qui ont été saisis sur la question de la non inscription de Karim Wade n’ont nullement réagi », a-t-il précisé. Pour la candidature de Karim Wade, il pense que les dés sont jetés et trouve inacceptable que le PDS n’ait pas de candidat à la prochaine présidentielle. 

DAKARACTU