Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mort Bassirou Faye : le rapport d’autopsie livre ses résultats, la DIC entre en action

Samedi 16 Août 2014

L’étudiant Bassirou Faye tombé le 14 août à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) lors d’affrontements pensionnaires du temple du savoir et forces de l’ordre, a bel et bien été tué par balle. Le rapport d’autopsie rendu public est clair là-dessus : le médecin légiste l’atteste et précise que le projectile qui a perdu le défunt l’a atteint au crâne.





Le hic, le médecin légiste ne s'aventure pas dans son rapport à s'épancher sur le type de balle ou le calibre; ce qui pourrait permettre de savoir qui des éléments des forces de l'ordre étaient en possession de l'arme du meurtre et faciliterait un champ précis des suspects.

Dans tous les cas, sur le terrain, "il y avait au front les éléments du Groupement Mobile d'Intervention (GMI) dirigés par un commissaire de police. Et en appoint, il y avait leurs collègues du commissariat de police du Point E encadrés par le commissaire d'arrondissement compétents qui avaient positionnés ses hommes sur l'Avenue Cheikh Anta Diop de Dakar", susurrent une source à nos confrères. Pour l'heure, une expertise n'est pas écartée pour permettre l'avancée de l'enquête, un dossier dont le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye a fini de s'emparer.

Déléguée, la Division des Investigations Criminelles (DIC) serait à la recherche de Sette Diagne, du nom du compagnon de chambre du défunt Bassirou Faye qui dit avoir identifié le "meurtrier".

Leral avec Pressafrik