Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Musée des civilisations noires : Lancement des travaux de construction de l’esplanade

Mardi 9 Janvier 2018

Les travaux de construction de l’esplanade du Musée des civilisations noires à Dakar ont été officiellement lancés, hier, par le secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang, et en présence du conseiller économique de l’ambassade de Chine au Sénégal, Lyu Yifeng. Cet ouvrage, dont la durée des travaux est fixée à trois mois, marque le dernier acte de ce glorieux projet culturel.


L’esplanade du Musée des civilisations noires (Mcn), dont les travaux de construction viennent d’être officiellement démarrés, donnera à la capitale sénégalaise un charme culturel inédit. Cela, surtout qu’elle va constituer le complément du Parc culturel dakarois mais aussi cet espace d’harmonie et de communication entre ces deux infrastructures majestueuses (Grand Théâtre national et Musée des civilisations noires).


L’esplanade, sous forme de cercle, avec son jardin tapissé de verdure comme l’indique la maquette, sera un haut lieu d’attraction touristique. Sa construction comprendra également, entre autres, a indiqué le conseiller économique de l’ambassade de Chine au Sénégal, la perfection de la clôture, les grillages et la porte du musée, la pose des carrelages sur place, l’installation des réseaux d’eau et d’électricité, le drainage de l’eau de pluie.

La durée des travaux est prévue pour trois mois. « Dans trois mois, après l’achèvement des travaux, les deux grands projets culturels, en l’occurrence le Grand Théâtre national et le Musée des civilisations noires, seront liés impeccablement par une esplanade merveilleuse », a dit Lyu Yifeng. Selon lui, ces deux projets culturels, financés par le gouvernement chinois, qui est aussi le fruit important de la coopération sino-sénégalaise, présenteront un aspect « brillant » et « plus harmonieux ».
La construction de cette esplanade est, aux yeux du secrétaire général du ministère de la Culture,  la preuve d’un « projet culturel total avec une exigence de dialogue et d’harmonie entre les activités intra-muros et extra muros ». D’après Birane Niang, le Musée des civilisations noires ne pourra pas exister sans son esplanade qui, comme une sentinelle, sera toujours prête à offrir le meilleur des accueils aux publics…

Inauguration au cours de l’année

« Le démarrage des travaux de l’esplanade du Musée des civilisations noires, qui devront durer exactement 90 jours, voire moins, connaissant la performance de nos amis chinois, rend définitivement opératoire l’ouverture du Musée dans un environnement exceptionnellement favorable avec une majestueuse esplanade qui à elle seule voudra le détour », a-t-il souligné. Par ailleurs, il a annoncé l’inauguration du Mcn dans le dernier trimestre de cette année. Ce musée, a expliqué Birane Niang, a un rôle à jouer.

« Il sera résolument post ethnographique pour revisiter nos civilisations non pas dans une perspective subalterne, mais dans une dynamique résolument optimiste à partir de nos références qui ont apporté des contributions exceptionnelles au patrimoine scientifique et culturel de l’humanité », a-t-il soutenu. Construit grâce à la coopération avec la Chine, le Musée des civilisations noires est d’une superficie totale de 13.785 m2. Il est composé de salles d’expositions et une salle de conférence, un auditorium de 150 places, des locaux administratifs, un atelier de conception des expositions, un espace polyvalent, des réserves.

LESOLEIL