Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

OPINION - Message aux Saint-Louisiens. Par Khady Kane DIALLO

Samedi 26 Décembre 2020

Nous sommes à l'ère de la PERMISSIVITÉ sous un régime aux pouvoirs tentaculaires, à l'appétit aigü, accentué, qui mange vite, étanche sa soif goulûment, s'empiffre, dévore, raffle, racle plus fort encore sans prendre une seconde pour siroter ou roter.Il méconnaît, malheureusement, la dégustation et la délectation qui ne s'offrent qu'à ceux habitués au bel art culinaire et qui ne confondent nullement le "Ceebu djën Penda Mbaye " de Saint Louis au" mbaxalu dien" qu' adorent les grippés atteints d'agueusie.


Parmi les élus de ce régime, il y en a qui ne prennent pas le temps de marquer une pause raisonnable pour mieux digérer craignant,ventre bedonnant, l'indigestion et la gastrite. L'organisation, la méthode, la recherche et les investigations ,en ralenti et avant toute décision, ils en sont hostiles.
Ces fast- trackers ont mal compris le sens et l'essence de la RAPIDITÉ EFFICACE inaugurée par leur guide et qu'ils appliquent à l'envers embarqués dans un TER en déconnexion électronique.

 
D'un appétit OGRESQUE, qui ne sied qu'à de petites gens, ces mal intentionnés gèlent intentionnellement les bonnes sources pour ne pas s' y abreuver.Ils veulent à coup sûr se rattraper dans le TEMPS sans se  donner le TEMPS de rendre le TEMPS plus PRÉCIEUX par des ACTES éloquents et de vaillants souvenirs.


L' ADMIRATION et L'HONORABILITÉ ne sont pas des marques de fabrique importées ou toutes faites imposées aux RÉFLÉCHIS. Elles sont plutôt des reflets indéniables de faits louables à l'endroit de sa ville, reconnus par tous ceux dont la RAISON n'est pas viciée.


Où sont nos figures emblématiques qui élagaient les chemins de la victoire face aux colonisateurs pour que  tous soient des citoyens saint louisiens dignes de respect? Où sont les natifs valeureux de cette ville cosmopolite qui a ouvert ses portes au multiculturalisme, au multilinguisme avant même que certains, NÉS après Les INDÉPENDANCES, ne fleurissent pour produire des fruits amers ?

Je me tairai de citer ces hommes mutidimentionnels dont les éloges demeurent encore et leur engagement irréfutable pour St Louis ,gravé dans les reliques du passé de cette ville -mémoire aux tableaux ineffaçables.
Qui sont- ils? Bien nombreux! Qui ont dit, fait, agi, soutenu, combattu, vaincu loin de la politique politicienne. N'aurait- on pas tu ou violé une part de l'histoire de cette  cité -vestiges que des générations ne connaîtront pas? Entre l'histoire et le temps la marche est longue,  interminable et le  MOMENT n'en est qu'un témoin.

Cette cité , mentalement civilisée, fait partie, heureusement, de ces villes qui ont semé les graines de l'intellectualisme et de la spiritualité donnant de solides supports à la civilisation de l'universel tant clamée par notre Président poète Léopold Sédar Senghor. Où était alors celui à qui on veut faire allumer la flamme olympique qui finit par accentuer le glaucome ?

 Les figures qui ont marqué le passé sont mortes et bien vivantes et se voient partout dans cette cité, aussi ridées soient-elles.Allez donc  les dérider et les arroser de fierté dans leur sommeil éternel! C'est la requête forte et idéale.
L'histoire richissime de cette vieille ville française, sénégalaise, africaine, mondiale n'est point effacée jusqu'ici et l'environnement en témoigne , même si la remarque juste est que  l'encre qui l'avait écrite perd de ses teintes originelles et originales au regard de certaines familles presque disparues et de l'arrivée d'autres au revirement de l'histoire.
À revisiter la succession de ses véritables créatures ( pour ne point dire ses personnalités) qui ont forgé l'histoire morale , éducationnelle et administrative de ce creuset du savoir islamique le doute ne pointe jamais.
Ce point de rencontre de quelques érudits de l' islam et des premiers inscrits à l'école française a une saine  maturité pour choisir QUI de DROIT pour lui rendre des honneurs mérités et avoués.

Cette vieille capitale de l' A.O.F , carrefour d'échanges, matinalement bercée par les litanies du SAINT CORAN qui remplacent le chant du coq et que de jeunes cerveaux en pétrissage récitent ,sans bavure constatée, ne mérite point le FAVORITISME EXACERBÉ, OUTRÉ.

Qui ose alors créer la BÉVUE pour inviter le tourbillon de poussière à nos portes ? Quels audacieux veulent acheter malhonnêtement les vieilles consciences bavardes et inspirées ?

Parler de St Louis c'est parler aux Sénégalais et à tout habitant de ce pays bien averti. Nous vivons le mimétisme plat et consommons du plagiat forcé sans retenue .Demandez- vous  donc qui seront les prochains frustrés.


Monsieur l' initiateur ou encore vous collectif de ce REBAPTÊME, sachez que ce qu'un autre fait ailleurs ou se paye l'audace de le faire dans d'autres contrées où les langues partiales ne se délient pas ou ne savent pas, ne peut se pratiquer à SAINT LOUIS où les ARGUMENTS de L'HISTOIRE prennent le dessus sur L'HISTOIRE des ARGUMENTS.

Bonne réflexion et heureux recul à vous pour laisser l'air de la VÉRITÉ souffler et épurer les esprits cadenassés
Prenez notes pour ne point voyager dans des ambitions déréglées, mes compatriotes.


Khady Kane DIALLO
UNE VRAIE CITOYENNE NATIVE de cette ville