Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

PASTEF/Saint-Louis relate le film de l’attaque (vidéo)

Mardi 5 Février 2019

La coordination communale de PASTEF a dénoncé, mardi, les attaques perpétrées par des marrons du feu contre leur caravane, hier à Pikine, en indiquant que les militants « ne cèderont devant les tentatives d’intimidations ». Revenant sur le film de l’incident, Amadou BA explique : « nous savions que le candidat de Benno Bokk Yakkar allait tenir un meeting, c’est pour cela que nous avons tenu à faire nos activités loin, dans la périphérie. Arrivés à la gare routière, nous avons rencontré deux pickups estampillés Benno Bokk Yaakaar (BBY). Au retour, ils nous attendaient. Lorsque nous les avons devancés, ils nous ont chargé à coups de gaz et d’armes blanches devant la station Oilybia », a-t-il confié aux journalistes.« C’est une attaque préméditée », a soutenu M. BA, le chargé de la communication de Pastef/Saint-Louis. « Au total, nous avons eu 5 blessés, dont 2, dans un état grave », a-t-il dit en rappelant que son parti n’est pas une dynamique de victimisation. « Nous prônons un débat politique. Nous ne versons jamais dans la violence et la propagande », a-t-il ajouté.


NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par TOUTSAUFMACKY le 06/02/2019 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WA APR AY MBAM LANIOU. OEIL POUR OEIL DENT POUR DENT. C'EST TOUT

2.Posté par TOUTSAUFMACKY le 06/02/2019 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Générosité contre ingratitude !

Wade a donné à Maky son premier salaire en le nommant Directeur général de Petrosen.

Wade a nommé Maky Ministre, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale.

Wade accorde le privilège historique au seul Ministre Maky de participer à la confection de la liste des membres du Gouvernement par le Premier Ministre Idrissa Seck.

La seule fois où Wade a passé la nuit dans la demeure d’un politicien, c’est chez Maky à Fatick.

Wade rend visite à la vieille maman de Diouf à Louga pour lui dire ceci : sa doom moo dém sa doom moo nieuw, votre fils Diouf est parti mais c’est votre fils Wade qui est là, n’ayez rien à craindre.

En battant Diouf en 2000, Wade a envoyé Diouf en mission à l’étranger avec avion présidentiel.

En quittant le Sénégal Wade met l’avion de commandement à la disposition de Diouf.

Wade n’a jamais inquiété la famille de Diouf qui l’a pourtant jeté mille fois en prison avec ses lieutenants et partisans, sans compter les procès en sorcellerie. Summum de la générosité, Wade mobilise le Sénégal et l’Afrique diplomatiques pour que Diouf soit élu triomphalement Secrétaire général de la Francophonie.

Regardez comment Macron a honoré son prédécesseur Hollande à l’Elysée!

Admirez Macron rendant une visite de courtoisie le jour de la passation de pouvoir au Maire de Paris Anne Hidalgo qui lui est farouchement opposé pendant la présidentielle.

Découvrez Emmerson Mnangagwa destituer le Président Mugabe et lui rendre dans la foulée un vibrant hommage devant la nation pour services rendus.

Louez le triomphe modeste de Justin Gatlin le vainqueur de la finale du 100 mètres à Londres 2017 qui vient se prosterner devant le maître vaincu Usain Bolt pour lui rendre les honneurs !

Déplorez, ici au Sénégal, comment Maky le locataire de Derklé en 2000, a tenté en vain de tuer Wade en larguant au Palais, lors de la passation de pouvoirs, des siffleurs professionnels pour humilier Gorgui, sa famille politique, biologique et ethnique. Manipulations tous azimuts de la justice et des medias pour anéantir Wade qui lui a tout donné. Gestion sombre et vicieuse des appareils idéologiques, juridiques, répressifs et financiers de l’Etat aux trousses du premier Président issu de l’alternance et de ses proches. Embastillement pour des raisons politiques de Karim, unique fils ainé de Wade qui vient de perdre sa femme qui lui laisse deux petites filles orphelines. Réformes constitutionnelles déconsolidantes en instituant un âge plafond pour les élections présidentielles afin d’empêcher Wade de se représenter.

Indignez-vous avec Maky qui embastille les maires opposants et leur empêche d’administrer correctement leurs localités.

C’est maky qui a poussé Wade le promoteur de la démocratie et des infrastructures modernes, à revenir en politique à coups de vexations, humiliations, haine, méchanceté gratuite, manipulations de la justice, prisons, spoliations, débauchages. Maky pousse le cynisme émergent jusqu’à arracher à Wade dans le cadre d’une prétendue traque des biens mal acquis, sa maison du point E. Tous les sénégalais devaient se lever pour réclamer la restitution de ses biens à Wade qui loge comme un sans domicile fixe chez Me Madiké Niang.

Imaginez Wade un ancien Président de la république squatteur de maison, sans foyer au Sénégal qu’il a dirigé pendant 12 ans. Voilà la prouesse de Maky. Wade est une personnalité qui ne mérite pas un traitement aussi dégradant ! Honteux pour l’image, l’histoire et demain il fera jour!

Sûr que Maky se prépare, si notre Gorgui national devait mourir, à lui refuser un tombeau au Sénégal comme Paul Biya du Cameroun l’a refusé à Ahmadou Ahidjo enterré à Dakar ; mais cela, le peuple sénégalais imbu des valeurs ancestrales et religieuses, s’y opposera.

Au bal des hypocrites, un jour, une, une première et dernière fois devant le cercueil de Gorgui enveloppé du drapeau vert or rouge ou bleu banc rouge du colon gaulois et pourquoi pas bleu jaune du PDS, point de baiser de Judas, de simagrée, de compassion feinte, de larmes de crocodiles, d’oraison funèbre du bout des lèvres, de silence de mort qui bruit le mensonge, de drapeaux mis en berne, de musique militaire, de deuil national, de livre des condoléances à ouvrir, de délégations officielles, de cortège funèbre pour Touba la sainte, de musique religieuse dans les medias, de groupes de presse qui rendent des témoignages de circonstance, de monuments et lieux à son nom !

Non, Abdoulaye WADE ne mérite pas le traitement que lui inflige haineusement Maky

Gorgui, on l’honore !

3.Posté par Tintin le 07/02/2019 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUSAUFMACKY : c'est fou comme votre aveuglement vous rend bête ....prenez conscience que les Senegalais ne veulent plus de Wade père et fils !

4.Posté par Momo le 07/02/2019 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ToutsaufMacky publie ici un tissu de mensonges et d'insanités! C'est déplorable. Il n'osera pas le faire à visage découvert. Cela s'appelle de la diffamation et c'est illégal. Cela peut faire l'objet d'une plainte pénale.

5.Posté par diénaba sow le 07/02/2019 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le PDT DIOUF, il restait pas longtemps en prison c'etait tout simplement pour arrêter les dégats et les casses et au bout de quelques jours, négociations et ce dernier le nommé Ministre d'Etat sans portefeuille. Bref arrêtons.....On est en politique et Gorgui il n'y a que son fils qui compte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.