Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

PUR : «Rien n’exclut que le guide des Moustarchidines puisse être candidat à la Présidentielle de 2024»

Dimanche 24 Octobre 2021

PUR : «Rien n’exclut que le guide des Moustarchidines puisse être candidat à la Présidentielle de 2024»
Pour certains, le guide des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy, a passé sous silence les sujets politiques, lors de la célébration de la nuit du Gamou, du 18 au 19 octobre derniers, sans pour autant donner les motifs. Faux !, semble dire Cheikh Ahmed Tidiane Youm du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), invité de l’émission «Jury du dimanche» sur iRadio, ce 24 octobre.

«Serigne Moustapha, tout ce qu’il avait à dire sur la situation politique de ce pays, il l’a dit. D’ailleurs, il a clairement dit qu’on allait conquérir la mairie de Tivaouane et que nous, au sein de la base militante, le nécessaire sera fait pour arriver à cet objectif. On a un candidat au nom de Sidy Aboubacar Niang, qui est un ingénieur des Industries chimiques du Sénégal (Ics) à la retraite, qui a une bonne image et que les gens connaissent très bien», a-t-il servi.Sidy Aboubacar Niang, candidat du Pur à la mairie de Tivaouane
Tout en précisant que leur guide religieux n’est candidat nulle part aux élections locales du 23 janvier 2022. «Il a des responsables qui peuvent faire cela, mais rien n’exclut qu’il puisse être candidat en 2024. Il lui appartiendra de décider», a annoncé Cheikh Ahmed Tidiane Youm.

Ainsi, il laissera entendre, pour édifier l’opinion publique, et lever toute équivoque : «Malgré tout ce qui s’est passé, on reste au sein de la coalition Yewwi Askan Wi. Le Pur est l’un des partis initiateurs de cette coalition. Donc, pourquoi on sortirait de cette coalition ? J’ai lu, ces derniers jours, que le Pur boude. Mais pas du tout ! On a tenu des réunions dans la semaine pour faire le point sur les investitures. A ce jour, il n’y a rien qui explique qu’on sorte de cette coalition. Au vu de la situation, on ne peut pas s’allier avec la mouvance présidentielle. Nous les avons combattus et nous sommes toujours ancrés dans l’opposition. Le Pur est un parti de l’opposition.»