Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pastef / Saint-Louis s'insurge : " Nous sommes tous de potentiels terroristes pouvant être emprisonnés à vie"

Dimanche 27 Juin 2021

Pastef / Saint-Louis s'insurge : " Nous sommes tous de potentiels terroristes pouvant être emprisonnés à vie"
CHERS CITOYENS,
Depuis notre accession à l’indépendance en 1960, nous pouvons affirmer que Macky SALL est de loin le pire Président de la République. Élu pour prendre en charge les problèmes du gorgorlu, cet homme  ne cesse, jour après jour, de poser des actes qui vampirisent nos acquis démocratiques obtenus au prix de longues luttes et de lourds sacrifices.

En effet, le Projet de loi n°10/2021 modifiant la loi n°65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal est en train d’être voté par une majorité mécanique à l’assemblée nationale dans le seul but  de criminaliser tout acte de manifestation ou de contestation allant même jusqu' à qualifier ces actes de terrorisme.  
 
En vérité, au-delà de la forme peu régulière, la procédure d'urgence, dans laquelle il a décidé de faire passer son projet de loi perfide et dangereux, l'article 279-1 visé dans cette modification du code pénal et du code de procédure pénale :
 
1- assimile au terrorisme puni de la réclusion criminelle à perpétuité tout acte de violence survenu dans la revendication du droit constitutionnel de manifester et de résister à l'oppression, même quand nous sommes infiltrés par les nervis du pouvoir ;
 
2- assimile au terrorisme puni de la réclusion criminelle à perpétuité tout débordement lié à une volonté de s'opposer aux agendas des gouvernements et institutions internationales, même ceux qui veulent promouvoir l'homosexualité ou tenir leurs conclaves maçonniques au Sénégal ;
 
3- assimile au terrorisme puni de la réclusion criminelle à perpétuité toute infraction liée aux publications sur les réseaux sociaux ou aux moyens de l'information et de la communication.
 
Depuis des années, les sénégalais exigeaient la criminalisation de l’homosexualité qui est devenue une urgence. Au lieu de cela, on nous sort un projet de loi qui vise manifestement Pastef, en l'occurrence le Président Ousmane Sonko. Alors que la loi doit être impersonnelle, commune à tous, il est regrettable de souligner que celle-ci est comme taillée sur-mesure pour Pastef.
 
Opposants, étudiants, journalistes, sociétés civiles ou activistes, organisations syndicales et classe religieuse, nous sommes tous de potentiels terroristes pouvant être emprisonnés à vie, selon l'appréciation du seul procureur de Macky Sall. Il appartient donc à toutes les personnes éprises de justice et à tous les patriotes de ce pays de se tenir prêts pour un combat des plus périlleux, si nous ne voulons pas avoir enterré tous nos martyrs, de 2011à Mars 2021, pour rien.
 
Vive la démocratie.
Vive le Sénégal.

 Fait à Saint-Louis, le 25 Juin 2021