Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pse: le Sénégal lève 250 milliards pour l'énergie et les infrastructures routières.

Vendredi 25 Juillet 2014

Le Sénégal a émis, ce mercredi 23 juillet 2014, des obligations souveraines d’une maturité de dix (10) ans sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds). Pour un montant recherché de 500 millions de dollars US (environ 250 milliards FCFA), les offres de souscription enregistrées s’élevaient à 3,468 milliards dollars US, soit environ sept (7) fois le montant demandé ; offres émanant d’investisseurs américains, européens et asiatiques. Toutefois, les offres retenues ont été confinées au montant de 500 millions de dollars US, correspondant au besoin de financement de l’année en cours

C’est la 3ème émission d’Eurobonds du Sénégal après celles de 2009 et 2011. Le taux de sortie est de 6,25% contre 8,75% pour le même montant en 2011. Il en découle une baisse de 2,5% du taux d’intérêt, soit des économies budgétaires de 6 milliards 250 millions FCFA sur le paiement des intérêts annuels.
Ce succès sur les marchés financiers internationaux dénote d’une confiance réaffirmée des investisseurs privés à la vision du Président de la République Macky SALL déclinée à travers le Plan Sénégal Emergent ; confiance qui vient conforter celle de la communauté des partenaires techniques et financiers manifestée lors du Groupe consultatif organisé à Paris le 24 février 2014.

Il faut souligner que la possibilité de lever des fonds sur les marchés internationaux à des conditions, de taux de sortie et de souscription, satisfaisantes, est ouverte uniquement aux pays disposant d’une bonne signature, attestée par une appréciation positive des agences de notation souveraine. L’Etat du Sénégal qui respecte ses engagements financiers, honore ses échéances à bonne date et présente de bonnes perspectives macroéconomiques a ainsi largement bénéficié de cette réalité des marchés financiers.
D’ailleurs, le Sénégal vient de boucler, avec succès, en ce mois de juillet 2014 sur le marché financier sous régional, une émission d’obligations dites Sukuk, un produit de la finance islamique d’un montant de 100 milliards FCFA. Le Sénégal est ainsi le 1er pays francophone au Sud du Sahara à réaliser une telle opération.

Les ressources de cet emprunt sont destinées à des projets qui ont un fort impact sur la croissance et l’emploi dans les secteurs, notamment, des infrastructures routières et de l’énergie.

Au total, la disponibilité en trésorerie, de ces ressources d’un montant global de 350 milliards pour le seul mois de juillet 2014, combinée aux financements acquis dans le cadre de ces conventions, permettent le lancement effectif des projets du Plan Sénégal Emergent.