NDARINFO.COM

RIZ : la production peut passer de 455 mille tonnes a 875 mille tonnes d’ici 2020 (SAED)

Lundi 9 Juillet 2018 - 09:56

La production rizicole de la vallée du fleuve Sénégal, de 455 milles tonnes actuellement, devrait aisément passer à 875 mille tonnes d’ici à 2020, si les choix idoines sont adoptés, a affirmé le directeur du développement et de l’appui aux collectivités locales de la SAED, Amadou Thiam.
 
‘’Nous sommes aujourd’hui à presque 455 mille tonnes de riz qui sont produites au niveau de l’ensemble de la vallée du Sénégal et nous pensons que, d’ici 2020, si les mesures ou bien les stratégies sont mises en œuvre, cela nous permettra facilement d’atteindre 875 mille tonnes de riz’’, a-t-il déclaré.
 
Intervenant à l’occasion de la 10e assemblée générale de l’Amicale des conseillers agricoles et conseillères en promotion féminine de la SAED, il a listé les différents ingrédients devant permettre d’atteindre un tel niveau de production.
 
‘’Les stratégies c’est quoi ? C’est l’amélioration de la base productive, c’est l’augmentation des aménagements. Vous avez entendu parler du programme indien qui est en cours, c’est beaucoup de matériels agricoles mis à la disposition des régions et gérés par les gouverneurs où l’accès a été facilité aux producteurs ; c’est le financement de l’agriculture’’, a-t-il détaillé.
 
Il a souligné que la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) est prête à accompagner la mise en valeur’’ des terres, ainsi que ‘’d’autres institutions de financement qui existent’’. 
 
Il a signalé l’existence d’une ligne de crédit de 10 milliards de francs CFA au niveau de la CNCAS, qui permet de financer des investissements pour les organisations.
 
‘’Cette ligne de crédit peut permettre aux unions de renouveler leurs pompes, pour les riziers la construction de magasins et l’élargissement de leur aménagement. Donc, il y a une ligne de crédit mise en place par l’AFD [Agence française de développement] qui permet à ces acteurs de bénéficier de financements’’, a-t-il insisté.

APS
 


Commentez maintenant

1.Posté par MOUSSA le 09/07/2018 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS c'est quoi le problème de votre politique sectorielle sur le riz? D'abord vous aviez dit qu'on aura une autosuffisance en riz en 2017 pour une production de 1.6 millions de tonnes et par la suite on a pas eu les résultats escomptés. Maintenant on projette pour 2020 à 875 milles tonnes. D'ici 2020 le Sénégal aura besoin sans doute 2 millions de tonnes de riz pour son besoin en riz. La question que je vous c'est à quand l’arrêt des importations de riz? Avec votre politique sectorielle je me demande si cela en vaut la peine de continuer. On a suffisamment de terre rizicultivable, d'eau et de paysans mais on arrive pas à produire ce riz dont chacun de nous en moyenne en consomme plus de 70kg par année. On ne finance pas nos paysans locaux, on ne les subventionne pas, pas de bonne promotion. Je suis désolé mais la sécurité alimentaire est loin d’être atteinte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.