Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rage des pêcheurs : plusieurs blessés et beaucoup de dégâts matériels enregistrés (photos)

Mardi 4 Février 2020

Un véhicule incendié, des jets de pierres et des tirs de lacrymogènes … la tension est à son summum, ce matin, sur la Langue de Barbarie. Plusieurs blessés ont été enregistrés entre les forces de l'ordre et les manifestants. Les pêcheurs très en colère dénoncent le non-respect des engagements pris par le Gouvernement sur la stabilisation de la brèche et la fin de la durée des licences de pêche.













Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Homme de l'Est le 04/02/2020 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà les dégâts et les conséquences, quand on gouverne avec du colmatage et qu'on tienne des promesses aux populations pour ne pas les respecter.

2.Posté par kalidou le 05/02/2020 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nn dou lolou sakk macky sall mo wara wathier mansour faye nakk il n travaill ps walae ya plu d affaire famill ici macky population d sain loui nio doyal si mansour ayy waz guirr yalla barca sakk changer na valverde mansour amal diome tei arreter

3.Posté par tintin le 05/02/2020 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
10 ans de promesses sur la brêche non tenues ,des accords de pêche avec la Mauritanie apour les pêcheurs de St-Louis et pendant ce temps les bateaux de pêche industriels raclent les fonds ......faut pas s'étonner sie les pêcheurs crient leur colere ! et ce n'est pas une réponse policière aussi dure soit-elle qui reglea le probleme , il faut une réponse politique efficace et rapide