Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rao : le sous-préfet rappelle aux chefs de village leur place dans la gouvernance foncière

Dimanche 8 Février 2015

Les chefs de village ''n’ont aucun pouvoir sur les terres mais ils font partie des commissions domaniales’’, a déclaré le sous-préfet de Rao, Ibrahima Ndao, qui a tenu à le leur signifier pour une meilleure gestion du foncier dans cette circonscription administrative.

M. Ndao s’exprimait à l’occasion du forum d’échange et de partage des jeunes de Rao organisé par l’ONG Action Solidaire International (ASI), dans la perspective de faire entendre toutes les voix avant la matérialisation de la réforme foncière en cours.

Selon le sous-préfet, ‘’a chaque fois qu’il y a un conflit lié au foncier, il y a une partie qui n’a joué pas son rôle car les instruments pour l’octroi de la terre existent et ont fait l’objet de vulgarisation auprès des populations’’.


M. Ndao a indiqué que ce forum est ''une bonne initiative pour permettre aux jeunes souvent laissés en rade comme les femmes aussi de s’informer de la réforme en cours du foncier. Il a rappelé que la terre appartient à celui qui l’exploite.

Quant au directeur exécutif d’ASI, Mamadou Barry, il a rappelé les objectifs de ce forum qui vise à collecter des pétitions sur la situation, l’accès des jeunes au foncier et à recueillir leurs préoccupations pour une réforme foncière participative et inclusive sécurisant les populations locales et leurs activités.

APS