Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Remous inutile, le travail d'abord: aux adeptes de la satire impure et déconvenue, s'abstenir. Par Arona SAGNA

Mardi 31 Octobre 2017

Le Sénégal est une contrée des plus paisibles au monde, l’une des meilleures à la fois pour sa culture qui obéit de manière régulière à des relations très poussées dans la communion parfaite et la concorde absolue à quelques exceptions près de comportements qui trainent encore quelques manquements.

Ce territoire a des avantages très singuliers à saisir pour parcourir toute cette immensité de richesses multiples qui minent ce pays: des ressources humaines très congruentes sans aspect néfaste bien ancrées dans des valeurs nobles et très bienséantes. Nous disposons à la fois d’un espace environnemental très viable à même de fournir les conditions idéales à notre prospèrement.

Autre aspect des atouts innombrables qui marquent le Sénégal, nous pouvons citer de manière très normale un fondement réel et incontournable dans la pratique de l’Islam avec une conformité qui respecte au pire des niveaux la volonté de Dieu ainsi que sa Prééminence absolue sur la Création entière, c’est là la meilleure faveur permettant de bénéficier succinctement de la sérénité, de la quiétude et de la stabilité provenant de Notre Seigneur, le Tout-Puissant, le Parfaitement Connaisseur, le Sage.

Cela dit, comme tout autre entité voire toute autre ère, la règle reste unique, c’est la hauteur, des comportements de grandeur avérés et ainsi qu’une emprise bien fondée dans les sciences utiles aux hommes qui est l’étalon de mesure de la valeur tout homme.

Ces dispositions précités sont le propre des hommes nantis et particulièrement désintéressés jouissant de capacités dignes de servir par Allah pour Allah.

Ces hommes de grandes carrures capables de dompter le contre nature et l'oppressant pour se voir voguer dans une atmosphère saine et dépourvue d'obstacles véritables qui seraient dommageables demeurent les seuls respectés de Dieu, les seuls dignes de confiance.

Il faut donc rompre d'avec ces animosités qui voudrait à chaque fois outrager, caricaturer, vociférer inutilement sur des questions farfelues n'entendant par là que chercher à déstabiliser les concernés et espérer gagner quelques avantages. C'est des attitudes rebelles, irrégulières et improbes faisant régner des remous désintégrants et à la fois fébriles devant la force vitale et vivace qui régule les bienfaisants.

L'idée directrice voudrait que les hommes ne cherchent pas éperdument à glaner des faveurs de deuxième rang mais à chacun sa place véritable sans outrepasser les limites du convenable et du licite. Par Allah, nous existons, par Allah nous devons vivre sainement.

Pour être claire, je suis un fervent soutien du Président Macky Sall pour cause que les actes qu'il pose sont empreints d'une lisibilité manifeste et qu'ils répondent souvent à des réalités en phase avec les besoins de sécurité multidimensionnels de nos compatriotes.

C'est un homme disposant de qualités assez remarquables qui s'affichent dans la diligence qu'il imprime tous les jours. Il n'est donc pas admissible de s'opposer au Président avec comme juste appréhension, le fait de le contraindre par tous les moyens sans preuves, ni vérités soutenables et non sans lâcheté.

Allah a bien fait les choses que nous soyons d'abords musulmans, et Il dit dans le Coran (Sourate 3: Al Imrann; verset 110) que: <>.

Ce fait saillant à la fois empreint de vérité voudrait nous voir dire le vrai sans parti pris, n'obéissant qu'à Allah en cet acte de grande envergure.

Cela voudrait dire de rester concentré sur l'objectif qui s'avère être la vérité par suite logique d'adoration intense à Allah, le Seigneur de toute chose, le Seul méritant d'être adoré. Dès lors, aucune autre pesanteur n'est donc à l'ordre du jour si ce n'est cette dernière qui reste la vérité transcendante la seule à avoir cours.

Le pays n'a pas besoin de brebis galeuses incultes, improductifs et non nantis à tous les niveaux. Ces hommes qui pilulent partout et qui rament à contre courant. Je veux nommer un peu évasivement certains du reste le PDS qui excelle dans la production d'idées extrapolatives, néfastes et souvent mensongères. Cela parce qu'ils jouent, et pensent peu de manière intègre, et cherchent souvent à duper voire corrompre par des propos souvent fallacieux, injustifiés et mesquins.

Cependant, ils ne trompent personne que minoritaires incultes et ignorants d'office. La vie ne se résume pas à vociférer, à flatter et à l'outrage, ce sont des dispositions bien dotées qu'il faut asseoir d'abord et agir en conséquence de manière significative pour servir Allah et non pas nuire aux gens. Nous ne sommes nullement divertis par ces gens indignes du PDS qui s'adonnent au jeu et à la dérision insignifiante sans apport enrichissant histoire de contribuer à la rehausse des vraies valeurs recherchées. C'est désenchantant, et horrible de les voir causer des remous inutiles ne contribuant pas à la bonne marche du pays ainsi que l’établissement d’une atmosphère propice à la réussite profitable à tout le monde et par là, d’obtenir l’abondance. Le pays n’est pas à vendre, et on ne négocie même pas sur ces points qui heurtent à la salubrité des idées, à la diligence parfaite ainsi qu’à l’aisance nécessaire à la bonne conduite des affaires de notre patrie.

Evidemment, pour vous c’est de la politique mais pour c’est de l’adoration au Tout-Puissant. Notre Seigneur disconvient à la tricherie mécréante qui n’obéit qu’aux passions, aux choses malsaines et incongrues pour notre existence y compris ceux qui le font.

C’est un problème déjà résolu du fait d’un choix de notre Seigneur à assainir notre peuple et de l’amener graduellement à bon port. Cela nous est antérieure, et nous y arriverons forcément bon gré mal gré.
Les moyens sont disponibles pour contrecarrer de manière subtile et concise tout individu divertissant avec un impact résonnant sur les concernés et quelle que soit la nature de l’acte, on est outillé pour ça.

L’un des individus qui cherche aussi à divertir sans trop s’en rendre à l’évidence est Ousmane SONKO avec Pastef-Les Patriotes avec une improductivité notoire bien que non voulu. Il ne s’agit pas de décrier ou de paraître dans les médias sans une apport substantiel et conséquent, il ne s’agit nullement de suivre l’action du gouvernement et de commenter chaque acte qu’il pose. Il n’est pas question non plus de vouloir pleurnicher tout le temps affreusement et se morfondre à gouverner.

Nous ne parlons pas pour éblouir, ni pour se faire la vie rose et aussi non pas pour plaire qui que ce soit. Nous savons qu’on est là bien existant dans l’échiquier politique du pays et qu’on gagnera quand le moment sera bien arrêté par le Seigneur, ce qui est déjà fait pour qui connait.

Dans l’amabilité et la grandeur d’âme, on reste à l’écoute de tout ayant droit pour une production obéissant à des règles de noblesse et non pas à la vulgarité impuissante et fébrile. Wa salam.

On ne manquera pas de participer conséquemment à la bonne marche du pays à chaque fois que de besoin non sans chercher à intégrer l’Apr, seul parti utile pour le Sénégal en ce sens que la direction est quasi-parfaite. Merci à tout le monde à la fois. À nous reprendre d’ici peu.

Arona SAGNA
Professeur au lycée de GAYA
aronasagna16@hotmail.fr
77 433 22 43


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par paracétamol le 09/11/2017 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ses élèves doivent bien écrire!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.