Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SONKO avertit Macky : "D’ici 2024, ce sera un marquage à la culotte"

Jeudi 11 Novembre 2021

SONKO avertit Macky : "D’ici 2024, ce sera un marquage à la culotte"
Quelques heures après leur libération, Ousmane Sonko et Barthélémy Dias ont fait face à la presse.

Le leader de Pastef les Patriotes en a profité pour donner des leçons aux magistrats, aux préfets et sous-préfets et aux forces de défense et de sécurité. S’adressant au président Macky Sall qui selon ses dires, a pris la fuite pour ne pas assister aux évènements, il affirme : «D’ici 2024, ce sera le marquage à la culotte contre Macky et son régime». «Nous sommes des partisans de la paix. Yewwi veut la paix, mais cela doit s’accompagner du respect des libertés. Nous exigeons l’organisation d’élections locales libres, transparentes et dans la paix … Le régime a des tendances qui l’empêchent de dormir. Il veut tout faire pour reporter les locales. S’il veut les truquer, il nous trouvera sur son chemin», menace le patriote en chef qui avait à ses côtés Barth, Déthié Fall, Babacar Diop… Aux acteurs de la justice, il leur demandera de recouvrer leur dignité professionnelle et d’éviter d’être instrumentalisés.

Aux acteurs de l’administration territoriale, il les a rappelés à l’ordre en évitant de brûler le pays pour gérer leur petite carrière. Non sans appeler les forces de défense et de sécurité à la tenue et à la retenue. «Nous leur demandons d’éviter les excès contre les acteurs politiques. L’usage excessif de la violence ne peut rien résoudre», souligne Sonko. Barthélémy Dias estime, pour sa part, que la démocratie est aujourd’hui malmenée et agressée. Selon lui, le comportement de la justice est beaucoup plus que suspect.


Magib GAYE