Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : des libéraux réclament le report des élections

Lundi 29 Janvier 2024

Le comité électoral de la section communale de Saint-Louis, après avoir honteusement s’est offusqué dimanche du « retrait illégal » de leur candidat Karim Meissa WADE, candidat de la coalition K-24 de la liste des candidats retenus pour l’élection Présidentielle du 25 février 2024 par le Conseil constitutionnel. Réunis en assemblée générale extraordinaire, les membres de cette instance ont « dénoncé avec fermeté la décision sournoise du Conseil Constitutionnel qui s’apparente à un coup d’état pré-électoral porté contre notre candidat Karim Meissa WADE ». 


Ils ont fustigé « les soupçons de corruption qui pèsent sur certains magistrats du Conseil constitutionnel orchestrés par le Premier ministre Candidat Amadou BA » ainsi que « les conflits d’intérêt graves entre des juges du Conseil constitutionnel et certains candidats et leur entourage direct et exige des enquêtes de patrimoine ».


Dans une déclaration adressée à la presse, ils ont salué « la demande de mise en place d’une commission d’enquête parlementaire initiée par des députés du groupe parlementaire Liberté, Démocratie et Changement » ainsi que « la sérénité et la détermination des autres groupes parlementaires qui ont décidé de soutenir l’initiative de leurs collègues libéraux ».


Les partisans de Mayoro FAYE se félicitent de cette enquête parlementaire et demandent à ce qu’elle soit élargie aux candidats recalés par le parrainage en « exigeant le report des élections pour permettre à la commission d’enquête parlementaire d’édifier les Sénégalais sur les soupçons de corruption et de conflit d’intérêts révélés ».
 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par zarra le 29/01/2024 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reporter les elections, ces libéraux sont dans les nuages, ne comprennent absolument rien. Jamais une election présidentielle n'a été reportée dans l'histoire politique du Senegal. Une seule possibilité autorise le report d'une election en fonction des textes et legislations du pays, c'est seulement la mort d'un des candidats., en dehors de ça , rien ne l'autorise. Ce parti devait avoir l'audace d'investir un personnage résidant que de le faire pour un individu qui a opté l'exil, ne maitrisant pas la langue locale. Karim avait un avion privé, utilisé les deniers publics a sa guise, pire aucun contrôle de son avion à l'arrivée comme au départ, pire, accusé de détournement de deniers publics.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.