Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis: l'Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE préconise des ’’solutions consensuelles’’ au problème de la criminalité

Dimanche 27 Novembre 2016

Saint-Louis: l'Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE préconise des ’’solutions consensuelles’’ au problème de la criminalité
L’imam de la mosquée Ihsane de Saint-Louis (nord), Serigne Mouhammedou Abdoulaye Cissé, a préconisé, vendredi, l’organisation d’assises sur la sécurité afin de trouver des solutions consensuelles au problème de la criminalité au Sénégal.

‘’Le président de la République, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, les responsables des forces de sécurité et les guides religieux doivent s’asseoir autour d’une table et discuter du problème de la criminalité et trouver des solutions consensuelles’’, a-t-il déclaré dans son sermon précédant la grande prière du vendredi.


S’exprimant en wolof, le khalife de Serigne El Hadji Madior Cissé, a notamment fait part de son opposition au rétablissement et à l’application de la peine de mort pour résoudre le problème de la criminalité dans le pays.


‘’Dieu nous interdit de nous entretuer. Je ne pense pas, à mon humble avis, qu’appliquer la peine de mort soit la solution. Seul Dieu a un pouvoir de vie ou de mort sur les hommes’’, a-t-il fait valoir


‘’Nous avons le droit de juger, d’emprisonner ou de sensibiliser mais pas celui de tuer’’, a-t-il souligné en invoquant des versets coraniques pour étayer son point de vue.


Le président Macky Sall a récemment fait part de la volonté de l’Etat de procéder à une révision de la politique judiciaire afin de condamner à perpétuité tous les auteurs de meurtre au Sénégal.


Le chef de l’Etat réagissait au meurtre d’une vice-présidente du Conseil économique social et environnemental samedi dernier à Dakar. Le chauffeur de la victime, auteur présumé de ce meurtre est depuis lors aux arrêts.


L’assassinat de Fatoumata Mactar Ndiaye, dernier acte d’une série de meurtres enregistrées ces derniers mois, a suscité une vive émotion à travers le pays et ramené sur l’espace public le débat sur le rétablissement de la peine de mort abolie en 2004 au Sénégal.

APS



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Doomou Ndar le 28/11/2016 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
YALLA néna (ALLAH Prescrit)... Je suis Musulman (J'adhère de Dogme et d'Engagement: Un Soumis)... Mais, je pense et prose: C'est le Comble ! « Ô vous qui croyez ! En matière de meurtre; La loi du Talion vous est prescrite : Homme libre pour homme libre; Esclave pour esclave; Femme pour femme... Et Si l’ayant droit (ou les ayant droit: Parent(s) ou conjoint de la personne tuée) consent (consentent) au Pardon ou à une remise de cette peine , ce dernier ( le meurtrier) devra alors s’acquitter du prix du sang... C’est là, pour vous, de la part de votre Seigneur, une mesure d’allègement et de miséricorde ... Mais quiconque, par la suite transgresse ce compromis, sera sévèrement sanctionné. La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu. » Coran [Sourate 2, versets 178 et 179]... Et "Il ne convient pas pour un musulman d'avoir un avis contraire, sur un sujet pour lequel ALLAH et son Prophète se sont prononcé" !!!
Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Dieu son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suit la religion d’Abraham... (Sourate 4 - Verset 125)
Dis : "En vérité, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur de l’Univers; à Lui nul associé ! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre."
(Sourate 6 - Versets 161 à 163) !

2.Posté par Xam sa bop le 28/11/2016 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut décider de voir les choses comme en 630 et donc effacer 1400 ans de l'histoire de l'humanité. On peut aussi réfléchir un peu et considérer que l'islam a évolué et que le droit de tuer n'existant pas, aucune institution humaine ne peut décemment le décréter, en particulier un régime démocratique et une république, garantissant les droits de tous, même des assassins. Pour moi qui considère que dieu n'existe pas, cette loi du talion inventée par les juifs et reprise par les musulmans est bien le symbole de la barbarie institutionnalisée et le pouvoir donné aux plus bas instincts de l'Homme.

3.Posté par paracétamol le 29/11/2016 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais aussi malheureusement par beaucoup d'areligieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.