Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sargal Saint-Louis: El Hadj Diouf félicité par ses paires

Lundi 16 Juillet 2012

Il faut grandir dans la vie. Je ne vais plus aller dans certains lieux donner de l’argent. Je préfère, maintenant, le faire, de manière professionnelle. Ce que j’ai vu, aujourd’hui, m’a séduit et m’a vraiment réconforté. J’aurais vraiment le courage de le perpétrer. Dans ma vie, j’ai toujours envie de rassembler. Ce n’était pas évident de réunir des champions, mais je croix qu’on a démontré que le sport est une famille, composée des lutteurs, footballeurs, basketteurs, entre autres. Cela m’a fait plaisir de voir que tout le monde réponde présent. C’est le signe qu’au Sénégal, on forme une famille et j’espère que les autres footballeurs vont faire pareil, dans leur ville. J’ai envie de le faire dans toutes les régions mais, charité bien ordonnée commence par soi-même.


Sargal Saint-Louis: El Hadj Diouf félicité par ses paires
Fadiga : « Nous devons tous aider le Sénégal à aller de l’avant »

C’est une fierté de venir à Saint Louis. El Hadji a eu plusieurs fois à m’inviter. Il s’est trouvé qu’aujourd’hui, c’est le moment opportun pour moi de répondre présent et surtout, de remercier toutes les personnes qui étaient là. Nous n’avons pas été les seules vedettes de cet événement. Mais, les Saint Louisiens ont le mérite. Je pense que chacun d’entre nous doit essayer de partager, voilà pourquoi on est là. Nous devons tous aider le Sénégal à aller de l’avant.

Balla Gaye : « On doit tous s’inspirer de cette initiative »

Cela fait vraiment plaisir d’assister à cet événement. En 2002, ce sont eux qui nous ont valu beaucoup de satisfaction. Il est normal que je sois présent, avec mes collègues lutteurs. Il faut vraiment louer cette initiative d’El Hadji Diouf. Aujourd’hui, tous ceux à qui Dieu a confié une fortune, doivent s’en inspirer.

Omar Diallo : « le faire aussi pour les anciens footballeurs »

On le faisait, quand on jouait déjà. Donc si, aujourd’hui, El Hadj le fait, cela prouve que c’est une initiative qui doit continuer. Mais, le faire, non seulement, pour les démunis, mais aussi, pour les anciens footballeurs, surtout quand on pense à ceux là qui nous ont quitté, comme Bocandé et beaucoup d’autres.

Eumeu Sène : « C’est une fierté »

C’est une fierté. Et c’est toujours bon de participer à ce genre de rassemblement. El Hadji Diouf a beaucoup fait pour le football sénégalais. Donc, nous sommes là, non seulement, pour apporter notre contribution dans cette œuvre caritative, mais aussi, pour lui rendre la monnaie, pour les efforts auxquels, il a consenti, avec ses pairs.

Rewmi