Connectez-vous
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sen Huile déclare avoir investi près de 100 milliards de francs CFA dans l’agriculture

Vendredi 16 Septembre 2011

Sen Huile déclare avoir investi près de 100 milliards de francs CFA dans l’agriculture
La société Sen Huile a investi près de 100 milliards de francs CFA dans la production de graines de tournesol et de bioéthanol, sur une surface de 20.000 hectares, dans la région de Saint-Louis (nord), a annoncé, mardi à Dakar, l’un de ses agents Amath Bâ.

‘’Le projet Sen Huile se propose de produire dans le département de Podor (Saint-Louis) des graines de tournesol destiné à l’exportation’’, a indiqué M. Bâ, directeur des opérations et chargé de ce projet agricole au sein de ladite société.

Sen Huile et l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) ont signé, mardi à Dakar, la première phase d’une convention de partenariat portant essentiellement sur la production de graines de tournesol et de bioéthanol, pour une durée de deux ans renouvelable.

L’exploitation de cette superficie, dans la communauté rurale de Fanaye (Saint-Louis), sera ‘’intensive’’, a dit M. Ba. ‘’C’est un projet quasiment agro-industriel, car les équipements ont été dimensionnés pour une exploitation intensive qui permettra de produire 550 tonnes de graines de tournesol par jour’’, a fait savoir le chargé du projet.

La production doit être acheminée au jour le jour vers le port de Dakar, afin d’être acheminée par deux bateaux chaque mois, a-t-il indiqué. Ce projet prévoit aussi d’employer quelque 2.500 personnes, selon M. Bâ. Parmi ces 2.500 personnes à recruter figureront cinq cadres agricoles, a-t-il dit.

‘’C’est une culture intensive. La graine de tournesol est récoltée après 90 jours. C’est une chaîne de production en continu’’, a expliqué Amath Bâ, ajoutant que l’eau destinée à irriguer les plants est tirée du fleuve Sénégal. ‘’Un canal est créé tout au long du périmètre emblavé pour permettre aux riverains de faire des exploitations agricoles’’, a-t-il fait savoir.

‘’Les champs seront divisés en secteurs d’exploitation. Nous avons commencé la préparation sur le terrain’’, a dit le directeur des opérations de Sen Huile. Des équipements, dont une dizaine de tracteurs, huit containers de machines agricoles et des semences, ont été réceptionnés par sa société, en vue de la mise en œuvre de ce projet.

Les charges salariales, qui comprendront un volet social, sont estimées à près de cinq milliards de francs CFA par année, selon M. Bâ. ‘’Nous aussi prévu des cultures fourragères pour le bétail’’, a-t-il dit, soulignant que cet investissement est fait en collaboration avec la communauté rurale de Fanaye, qui l’accueille.

APS