Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégalais esclaves. Par Mamadou Sy Tounkara

Dimanche 19 Novembre 2017

Un documentaire de CNN montre des migrants vendus aux enchères comme esclaves en Libye. Cette pratique est fréquente dans ce pays vandalisé par une coalition dirigée par la France pour assassiner son président Mouammar Khadafi en 2011. Les esclaves coûtent en moyenne entre 120.000 et 180.000 FCFA. Ils sont principalement originaires du Nigeria, de la Gambie et du Sénégal.


  
Eh, oui! Des Sénégalais sont vendus comme esclaves en 2017 au vu et au su du monde entier. Bien-sûr, aucune autorité sénégalaise n’en fera jamais mention, comme n’ont jamais été évoqués publiquement les cas des centaines de nos compatriotes morts dans la macabre immigration clandestine. Ces morts n’existent pas, ces esclaves doivent se débrouiller avec leur funeste sort sans pouvoir espérer une quelconque assistance gouvernementale.
 
  
De toute façon, les Sénégalais sont victimes d’esclavage depuis belle lurette. Esclaves de systèmes d’enseignement, d’administration et de modes de production datant de la colonisation française qui empêchent tout essor ou développement.

Notre Constitution est calquée sur celle de la France et la langue du colonisateur est toujours notre langue officielle, sa monnaie garantit la nôtre qu’il fabrique encore et que lui seul a la possibilité de dévaluer. Notre système politique est la pâle copie de celui du colonisateur français : nos pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire sont copiés-collés.

Nous avons toujours une économie de traite centrée autour de la monoculture arachidière, l’abscence de tissu industriel, l’importation de tous nos besoins et les impôts et taxes collectés pour tout et sur tout. Notre histoire n’est pas encore écrite, notre géographie est ignorée, nos héros désacralisés par des modes et moyens d’éducation datant de l’esclavage de l’infâme Code noir de Napoléon. 

Ce système oppressif empêche de libérer les énergies et nous donne une mentalité d’esclave, faite de fatalisme et de soumission volontaire et involontaire. Nous avons tellement accepté cet état de fait inacceptable que rien ne sera fait pour libérer les esclaves sénégalais de Libye. 


 Mamadou Sy Tounkara 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Ismaila Diagne le 20/11/2017 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un problème que les africains devraient pouvoir régler seuls. Pas nécessaire de passer par la voie diplomatique avec ces atermoiements. A la place du président Maky
je prendrais mes responsabilités et j'enverrais un commando de nos diambars faire un travail de nettoyage de malfaisants sans autre forme de procès. Je suis persuadé que les juifs auraient agi de la sorte et aucun état n'aurait son mot à dire. On rétablirait du coup notre dignité et cela constituerait un avertissement à la Mauritanie ou on persiste à pratiquer l'esclavage malgré les dénégations des autorités de ce pays.
C'est à nous négro-africains de redorer notre blason; ce serait inintéressant qu'on le fasse à notre place!!!

2.Posté par Bouba Diop le 20/11/2017 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mamadou Sy Tounkara votre propos est intellectuellement malhonnête. On attend vos propositions pour "sortir de l'esclavage du néo-colon français responsable de la vente actuelle d'esclaves en Libye"!

3.Posté par paracétamol le 20/11/2017 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il en connait des choses ce monsieur tounkara... non je plaisante
comme dit Bouba Diop : il est malhonnête, fait des amalgames. ..

4.Posté par paracétamol le 20/11/2017 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on pourrait rectifier moultes erreurs, mauvaises analyses, récriminations mal placées... mais un seul exemple : «les impôts et taxes collectés pour tout et sur tout.».
un pays ne peut être financièrement indépendant qu'à la condition de collecter efficacement les impôts et taxes, on en est très loin

5.Posté par paracétamol le 21/11/2017 06:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour rappel, lu par ailleurs :
«Ceux qui ont un peu de mémoire se souviennent par exemple des centaines de migrants africains enfermés dans les prisons de Kadhafi et qui rachetaient leur liberté en travaillant pour leurs gardiens.»
au fait, vous avez des nouvelles de Cheikh Tidiane Gadio?

6.Posté par paracétamol le 21/11/2017 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour rappel, lu par ailleurs :
«Ceux qui ont un peu de mémoire se souviennent par exemple des centaines de migrants africains enfermés dans les prisons de Kadhafi et qui rachetaient leur liberté en travaillant pour leurs gardiens.»
au fait, vous avez des nouvelles de Cheikh Tidiane Gadio

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.