Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sidy Lamine Niass placé en garde à vue pour offense au chef de l’Etat

Mardi 31 Décembre 2013

Le président du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niass, a finalement été placé en garde à vue par la Section de recherches de la gendarmerie. Selon nos sources, on lui reproche d’avoir offensé le chef de l’Etat, Macky Sall, et d’avoir troublé l’ordre public.

Devant les gendarmes, notent nos sources, il a refusé de répondre aux questions des enquêteurs, soutenant que cette affaire est éminemment politique. Les enquêteurs, après avoir rendu compte au Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, qui à son tour s’en est référé au Procureur général, Lansana Diabé (qui a informé le ministre de la Justice), lui ont notifié son placement en garde à vue. Le «Mollah du Front de terre» passe ainsi la nuit à la caserne Samba Diéry Diallo.

En début d’après-midi, la gendarmerie a remis une convocation à Sidy Lamine Niass pour qu’il y réponde «dès réception».

Convoqué une première fois vendredi suite aux accusations formulées contre le président de la République, Macky Sall, dans l’émission «Sortie», Sidy Lamine Niass n’avait pas été entendu. La convocation qui lui a été servie a été annulée au dernier moment. Il avait alors jubilé en soutenant qu’il n’y a pas eu de combat faute de combattants. Mais le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, fait remarquer que ce que le président Directeur Général (Pdg) du groupe Walfadjri a fait, va «au-delà de la liberté d’expression».