Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sortie de Mansour Faye sur le péage : Cheikh Oumar Sy regrette des propos désolants

Mardi 8 Décembre 2020

Le président du collectif des usagers de l’autoroute à péage a réagi suite à la sortie du ministre des Transports terrestres, hier à l’Assemblée nationale. Mansour Faye a estimé que ceux qui ne peuvent pas emprunter l’autoroute a péage n'ont qu'à prendre la route nationale. Cheikh Oumar Sy juge désolant ces propos de l’autorité ministérielle qui semble manquer d’argument, à ses yeux.


Sortie de Mansour Faye sur le péage : Cheikh Oumar Sy regrette des propos désolants
Selon lui, le rôle du ministre des Transports terrestres est de défendre les intérêts des populations et non d’être aux côtés des sociétés étrangères. Ainsi, ils comptent adresser un courrier à Mansour Faye.

« J’ai l’impression, en entendant le ministre dire ça, que c’est comme s’il disait : si le débat sur le troisième mandat ne vous intéresse pas, vous pouvez prendre les pirogues et aller vers l’extérieur et y émigrer. Une étude qui a été commanditée par le collectif citoyen des usagers de l'autoroute à péage et piloter par Legs Arica de M. Elimane Kane a démontré tout ce que l’Etat du Sénégal perd aujourd’hui en termes de ressources de l’exploitation de la concession de l’autoroute à péage", soutient-il sur IRadio.

Avant de poursuivre : "On demande à Mansour Faye  de dire à ses collègues de travailler et à ce que l’Etat reprenne les 25% qui reviennent de droit aux Sénégalais".

Pour l’ancien député, le ministre des Infrastructures et des Transports doit prendre en charge l’intérêt des Sénégalais dans cette affaire de péage, car il est payé pour ça.

"Il faut prendre en charge les doléances des Sénégalais et des actions prochaines vont être menées dans ce sens. Nous lui adresserons un courrier dans ce sens pour lui rappeler les recommandations de l’étude que le collectif a commandité et qui fait en sorte que l’Etat du Sénégal est en train de négocier  le contrat avec Eiffage. Donc, son rôle c’est d’être à côté du peuple sénégalais,  de défendre l’intérêt du peuple sénégalais et de ne pas défendre l’intérêt des compagnies étrangères", conclut-il .

SENEWEB


 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par ndarndar le 10/12/2020 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nit dafay nité. Mansour Faye doit apprendre à parler. Dafa khamadi. On parlait de Karim Ministre Terre et Ciel; et Mansour moom légui mo yor plus de la moitié du budget du Sénégal. Alors moom noumou wara toudou?

Arrogance akkhamadi def nako.

mack sall mo nou toogne rek

Laisse mouton pisser Tabaski viendra