Connectez-vous
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tabaski : les producteurs d’oignon s’engagent à assurer la couverture du marché

Lundi 7 Août 2017

Tabaski : les producteurs d’oignon s’engagent à assurer la couverture du marché
Les producteurs d’oignon de la zone des Niayes sont en mesure d’alimenter correctement le marché national jusqu’au-delà du 30 août, date fixée pour la fin du gel des importations, a soutenu, dimanche à Potou (Louga, nord) leur président Mamadou Ba dit Diamyodi.
 
"La production actuelle peut couvrir tout le marché local et cela au-delà de la date du 30 août", a dit M. Ba à des journalistes invités à se rendre compte de la situation à Potou où sont déversées chaque jour des quantités importantes d’oignon à destination des marchés du pays.
 
Ce sont environ une quinzaine de gros porteurs qui quittent quotidiennement la zone pour alimenter les marchés des régions de Kaolack, Dakar, Ziguinchor, Kolda, etc., assurent ces producteurs, signalant une baisse du prix au kilogramme qui est passé de 325 à 300 francs CFA du fait de la forte production.
 
Certes au début les producteurs avaient souffert avec l’ouverture du marché à l’importation alors que la production nationale venait juste de mûrir, soutiennent ces producteurs qui veulent éviter un scénario similaire pour cette fin de campagne.
 
"Nous n’aurions jamais pris cet engagement d’alimenter le marché à suffisance si nous n’étions pas en mesure de le faire jusqu’au-delà du mois d’août, date fixée pour la fin du gel des importations", a ajouté El Hadji Magued Boye, un producteur.
 
Ces producteurs invitent ainsi les autorités étatiques à éviter toute erreur préjudiciable à leur filière en ouvrant le marché prématurément à l’importation, ce qui risquerait ainsi, selon eux, de saturer le marché à leur détriment.

APS


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Amadou M. Sall le 09/08/2017 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les prix que vous donnez ne sont pas corrects: à Saint-Louis le kilo d'oignons locaux varie entre 450 et 500 francs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.