Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Terrorisme : Une Sénégalaise combattante de Daesh devant la Chambre criminelle

Jeudi 26 Décembre 2019

Aïda Sagna, une combattante présumée de l’État islamique (Daesh), sera jugée pour terrorisme devant la Chambre criminelle de Dakar. Selon "Libération", le parquet a demandé sa mise en accusation pour actes terroristes et recrutement de personnes en vue de participer à un acte de terrorisme.

Membre de la filière dite du Lac Rose, Aïda Sagna, épouse de Lamine Ndiaye, est l’émir des jihadistes sénégalais basés en Lybie. Elle avait fait deux ans de prison en Lybie, avant son expulsion au Sénégal le 5 février 2018. Elle avait participé à un attentat sanglant survenu dans la ville de Sabratha. Le cerveau de cet attentat a été exécuté et il était prévu qu’elle soit aussi tuée.

Née à Tendouck, en Casamance, elle avait rallié la Lybie depuis 2016. Aux premières heures de son interrogatoire, elle a fait des aveux explosifs, notamment avoir fait le voyage avec Awa Camara, épouse de Sidy Sarr qui était l'imam de la mosquée Ibadou de Lac Rose.

Aïda Sagna a aussi avoué aux enquêteurs s’être rendue dans les bastions de Daesh pour faire le Jihad et que c’est son mari, Lamine Ndiaye, qui l’avait convaincue alors que le billet lui a été payé par Ibrahima Bâ, membre de la communauté Ibadou Rahmane du Lac Rose, qui l’a rejointe plus tard en Libye.

LERAL

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.