Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Thione Seck : « Sama yoon nékoul si Boughazelli wala Ablayezelli »

Lundi 25 Novembre 2019

Thione Seck était hier face à la presse dans le cadre de son projet d’album de la Cedeao. Au micro de nos confrères de Dakarbuzz, le chanteur en a profité pour parler de l’affaire de la fille de Alioune Mbaye Nder, des violences faites aux femmes et non du cas Boughazelli.


Adja, la fille de Nder

« Adja est ma fille. Quatre jours avant son arrestation, elle m’a rendu une visite et elle est restée chez moi jusqu’à 20 heures. C’est après que je lui ai suggéré de rentrer chez elle. D’ailleurs, je lui ai même donné de l’argent pour son transport… », témoigne-t-il.

Violences

« C’est anormal de laisser passer ces genres de violence chez nous. Nous devons appliquer la loi du talion, autrement dit la peine de mort. Les femmes doivent aussi faire leur mea culpa pour gérer les comportements des hommes », fait savoir Papa Thione.

« Bougha »

Pour le cas de Boughazelli, Thione Seck a catégoriquement refusé d’en parler:  « Je ne dirai rien sur cette affaire de Boughazelli ou Ablayezelli… »

SENEGO