Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tourisme : " de 963.004 arrivées en 2014, nous sommes aujourd'hui à 1.365.000 entrées touristiques", selon le ministre

Vendredi 20 Juillet 2018

Pour répondre aux exigences de l'heure, le ministère du tourisme avec les professionnels de son secteur, veulent apporter une réponse aux nombreux dysfonctionnements notés. C'est le prétexte d'un atelier de partage de l'avant projet de code du tourisme avec les professionnels du secteur sous la présence effective de leur ministre de tutelle, Mame Mbaye Niang. Un atelier qui se fixe comme objectif de valider la partie législative de l'avant projet du code du tourisme.


"L'élaboration du code du tourisme part du constat que la réglementation touristique, dans sa configuration actuelle, ne répond ni de son esprit ni dans sa lettre, aux défis du secteur et ne permet plus à l'administration de jouer le rôle de régulateur qui lui est assigné. Le Sénégal dispose certes d'un ensemble de textes réglementant les activités et professions touristiques, mais ces textes sont épars et obsolètes au regard surtout de la transition numérique et de ses effets induits. 


L'absence de ce cadre dans notre dispositif législatif et réglementaire constitue dès lors un réel handicap dans la mise en œuvre optimale des politiques et stratégies de développement du tourisme et si nous voulons exister dans le futur, il faudra adopter ce code ", a souligné le ministre du tourisme Mame Mbaye Niang.  

Par ailleurs, Mr Niang de communiquer sur les performances du secteur : "de 963.004 arrivées en 2014, nous sommes aujourd'hui à 1.365.000 entrées touristiques..."


DAKARACTU
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Assane le 20/07/2018 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment prendre ces chiffres au sérieux?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.