Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

URGENT - De grosses tractations pour « autoriser » le Festival de Jazz de Saint-Louis.

Mardi 3 Mai 2016

Me Ibrahima DIOP, Président de l'Association Saint-Louis Jazz
Me Ibrahima DIOP, Président de l'Association Saint-Louis Jazz
L’espoir d'une levée de l'interdiction est donc pas permis. Nos oreilles indiscrètes apprennent, en effet, que de fortes manœuvres sont en cours pour assurer la tenue de cette 24e édition du Festival international de Jazz de Saint-Louis.
 
Plusieurs ministres de la République, dont le maire de Saint-Louis Mansour FAYE se sont saisis de l’affaire. L’appel à l’aide lancé au Président la République par l’association sera donc bien relayé. Des "forces saint-louisiennes" "bénévoles" manifestent leur engagement à sortir Saint-Louis Jazz de l'enlisement.
 
À Saint-Louis, acteurs culturels et promoteurs touristiques croisent les doigts, en espérant une issue heureuse à ce problème. Une source bien placée soutient que des autorités seraient prêtes à faire le nécessaire pour décanter a situation.
 
L’administration, elle, reste ferme. Elle exige préalablement le renforcement du dispositif sécuritaire sur la Place Faidherbe avec le décaissement à cet effet de 15 millions de francs CFA pour que les décibels jaillissent de cette place mythique.
 
NDARINFO.COM
 
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Assane Fall le 04/05/2016 11:54
SL Jazz doit arrêter de louvoyer et faire face à ses responsabilités. C'est trop facile de faire croire que l'Etat du Sénégal est contre le festival...

2.Posté par ZOUMBA le 04/05/2016 12:36
oui mais en attendant les annulations de réservations pleuvent, alors que tous nos hôtels étaient déjà pleins. Il faut vite que cette situation de décante. Saint-Louis ne mérite vraiment pas un tel traitement de son patrimoine culturel.

3.Posté par Assane Fall le 04/05/2016 16:36
Il est vrai Zoumba que Mme le Préfet aurait pu procéder autrement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.