Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

A Monsieur le président du groupe parlementaire libéral à l'Assemblée Nationale

Lundi 18 Juillet 2011

Le nom du défunt Adrien Senghor revient ces temps derniers sur beaucoup de discours d'hommes politiques de l'alternance.


A Monsieur le président du groupe parlementaire libéral à l'Assemblée Nationale
Le nom du défunt Adrien Senghor revient ces temps derniers sur beaucoup de discours d'hommes politiques de l'alternance. Ils le citent pour justifier la position de Karim wade avec qui il est comparé. Le dernier en date a été le député libéral Doudou Wade lors de l'émission ''Diné ak diamono.'' Ce dernier a tout faux en tentant une telle comparaison. Contrairement à Karim pour Abdoulaye Wade, Adien n'était pas le fils biologique de Senghor mais son neveu. Ses pouvoirs étaient loin de ceux du fils du président actuel. Il était engagé politiquement et descendait sur le terrain pour défendre le Ps dont il dirigeait les instances politiques à Fatick.


Nous tenons à rappeler en tant que proche de la famille du défunt ministre qu'a mené dignement sa carrière politique et s'est abstenu à sa retraite de s y intéresser malgré les sollicitation qui ne manquaient pas.Il n'a jamais cédé aux appels du pied que lui faisait le pouvoir de l'alternance pour son implication et éventuellement son retour aux affaires. Il s'est contenté d'entretenir de bonnes relations avec le président Abdoulaye wade qui le lui rendait bien. homme d'Etat discret et poli, il entretenait de bonnes relations avec tout le monde du plus petit au plus grand.
De grâce nous vous supplions de le laisser dormir en paix et chercher ailleurs des arguments crédibles pour vous défendre dans les débats politiques.

Marie Ndiaye
Amitiée 3