Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Adama Barrow ou le Pacte de bonne sortie de Yaya Jammeh

Samedi 3 Décembre 2016

Cette défaite du president Yaya Jammeh semble être l'aboutissement d'un "pacte de bonne sortie" pour moi. Déjà, à quelques semaines des élections il retire son pays de la Cpi, laisse libre cours aux journalistes étrangers, laisse libre cours aux opposants de procéder à des meetings comme dans une démocratie qui a tjrs été normale. Ce qui ne s'imaginait aucunement en Gambie.

Emprisonnant son vrai opposant (par son âge, sa sagesse, sa durée et sa popularité en Gambie) et qui naturellement est son légitime successeur: Ousseynou Darboe, le chef de l'UDP, le Parti démocratique uni, Yaya Jammeh crée lui-même son propre opposant, Adama Barrow. Militant de l'Udp et trésorier dudit parti dans le passé. Ressorti de nulle part avec le statut d'un homme réussi socialement, aphone lors des manifestations violemment réprimées d'avril 2016 qui amené la mort de Solo Sendeng mort en détention, le voilà le futur remplaçant de Yaya Jammeh! 

Le départ de Yaya Jammeh est tellement souhaité par ce peuple gambien fatigué et longuement tenu sous une dictature avec zéro pitié que Yaya Jammeh a réussi d'organiser sa propre sortie, qui pour le moment lui réussit bien jusqu'à avouer ne pas penser quitter la Gambie mais se consacrer à sa ferme. Narguant tjrs le monde comme si quelque chose que l'on ignore lui exempte de toutes poursuites judiciaires après 22ans de dérives, d'abus de pouvoir, de tortures, de meurtres, d'accaparement de ressources naturelles de la Gambie.

De son coté le nouveau président dit qu'il ne traduira pas Yaya Jammeh à la Cpi. Ce qui est normal vu que la Gambie n'est plus membre de cette cour de justice qui semble être faite que pour les africains. Par contre, ce nouveau président doit savoir que les chambres africaines existent. Il doit savoir qu'avec ce pacte ou pas, Yaya Jammeh devra faire face à bcp d'accusations et cela se fera tôt ou tard car les ong et mouvements de réhabilitation de la justice naitront en Gambie et exigeront des réponses. Traduire Yaya Jammeh en justice se fera et ça sera une demande sociale qui sera plus forte que ce pacte de bonne sortie qui se sent...

Tahirou Sarr
Conseiller politique au Cabinet de Tahirou'Sarr Consulting / tahirousarrconsulting@gmail.com