Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bamba DIEYE sur sa convocation devant la cour des comptes : « je n’ai rien à me reprocher »

Mardi 14 Mars 2017

Bamba DIEYE sur sa convocation devant la cour des comptes : « je n’ai rien à me reprocher »
Il figurerait dans la liste des autorités visées par une prochaine convocation devant la justice pour des faits qui concernent sa gestion de la mairie de Saint-Louis. Mais Cheikh Bamba Dièye dit n’avoir aucune crainte à se faire. Après les déboires du maire de Dakar devant la justice, le leader du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël (Fsd/Bj), qui semble être la nouvelle cible des autorités, met en garde.

 
«Quand on interpelle des gens, il faut les interpeller sur du costaud, sur du sérieux. La réalité est tout autre, selon lui. «Voici un président de la République qui a décidé de manière délibérée d’agresser des gens, de les brimer, d’essayer de les décrédibiliser et parfois même pour des faits puérils. Juste parce qu’il pense que X ou Y vont lui barrer la route par rapport à des élections à venir. Et cela n’est pas acceptable», s’indigne le chef de fil du Fsd/Bj.

 
Réagissant sur les ondes de la radio Zik Fm, Cheikh Bamba Dièye de dénoncer ces poursuites. «Il n’est pas tolérable qu’on laisse un président de la République nous faire perdre du temps. Nous faire perdre notre argent et nous faire aussi perdre notre crédibilité d’hommes qui, toute leur vie se sont accrochés à travailler honorablement pour les Sénégalais. Et si par ailleurs, je devais être inquiété par quoi que ce soit, je crois que Macky Sall serait la dernière personne à se mettre devant moi en terme de crédibilité, d’honorabilité et surtout de distance respectable par rapport à l’argent public. Voilà la réalité», peste-t-il.

 
«Il ne faut pas que des gens essayent de se voiler la face... Les Sénégalais doivent se réveiller. Ils doivent savoir que ce qui se trame aujourd’hui, c’est de l’archaïsme pure et simple. On essaye de leur faire remonter le temps. On essaye de leur faire croire que c’est la justice alors qu’il n’en est rien. S’il voulait la justice, il commencerait dans sa propre maison avec ses propres partisans, avec ses transhumants. Là oui, il serait crédible. Là oui, il travaillerait pour les intérêts des Sénégalais. Mais vous laissez des pillards de milliards et vous allez vous occuper (des autres) et en plus vous fomentez et vous racontez du n’importe quoi en disant 500 000. Je crois que cela prouve que Cheikh Bamba Dièye n’a rien à se reprocher», renchérit-il. 
 

Youssoupha MINE
Seneweb.com



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Momar le 14/03/2017 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui se sent morveux se mouche. La question merite des réponses claires.

2.Posté par Xam sa bop le 15/03/2017 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh M.le Maire, pour toi de toutes façons Bamba fepp!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.