Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Ça pue à PIKINE : les égouts refoulent la misère et la maladie. Regardez !

Vendredi 15 Juillet 2016

Les PIKINOIS sont dans l’expectative devant la crainte des inondations qui plane, menaçant, à l’ouverture de la saison des pluies. Dans ce quartier populeux où, en période d’hivernage, quand le ciel s’assombrit seulement, ses étroites artères s’inondent, pas de curage « pré hivernal » du réseau d'évacuation des eaux fluviales ! L’odeur pestilentielle très forte s’échappe en intermittence pour encenser les parages. Dans les rues d’Angle TALL, Quinze mètre, PIKINE TAKK, SOR DAGA, les égouts refoulent une puanteur indescriptible via une eau décomposée et verdâtre. En plus d’infecter les narines des passants et du voisinage et de poser un véritable problème de santé publique, la souillure bloque les entrées de certains édifices communautaires, dont la mosquée Serigne Mor DIOP.

▷▷▷ Des victimes du calvaire témoignent …


NDARINFO.COM