Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Bamba DIEYE remobilise ses troupes (communiqué)

Dimanche 3 Août 2014

Cet après midi a été l’occasion de la première rencontre politique du FSD/BJ depuis les dernières élections locales. Devant une chambre de commerce pleine à craquer, des remerciements ont été formulés par l’ensemble des responsables de la coalition And Defar Sunu Deuk à l’endroit des populations saint-louisiennes qui leur ont fait confiance pendant cinq ans et qui ont voté pour la coalition.

Des militants aux anges ont renouvelé leur engagement sans faille, et des responsables issus d’autres partis ont exprimé leur intention d’adhérer au FSD/BJ. Des voix se sont élevées pour dire que la défaite devrait être un nouveau point de départ et que c’est le moment de préparer les combats futurs qui devraient porter leur secrétaire Général à la reconquête de Saint-Louis et à des stations plus élevées.

Le porte-parole du jour Ablaye Ndiaye, par ailleurs conseiller municipal, est revenu sur les multiples réalisations de l’équipe municipale dirigée par Cheikh Bamba Dièye, qui ont changé le visage de la commune, notamment les 25 milliards d’investissements ficelés, l’usine de pavage, la radio municipale, la réhabilitation du patrimoine communale etc… Il a félicité l’ancien maire pour ce travail qui permet à Saint-Louis d’inscrire son avenir dans une perspective optimiste.

Prenant la parole devant une salle surchauffée, Cheikh Bamba Dièye a insisté sur les vertus du travail et la défense des valeurs qui doivent être le soubassement de toute action humaine, donc politique. La restructuration du parti pour un déploiement local et national efficace est un impératif dont on ne peut faire l’économie. Il a rappelé que la rencontre de cette après midi doit être la première d’une série d’activités pour la mobilisation et la massification du FSD/BJ dans la perspective de l’inscrire parmi les grands partis du Sénégal.

Ceci passe par une nécessaire introspection et un redéploiement tous azimuts à travers des structures viables dirigées par des hommes et des femmes qui ont un sens élevé des responsabilités et qui ne sont motivées que par l’intérêt général.
Il a réitéré son engagement aux saint-louisiens et par delà aux sénégalais à œuvrer dans le sens exclusif de leurs intérêts et à être des boucliers contre toute forme de périls.

Bureau FSD/BJ