Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Bamba Dièye à propos des locales de 2014: "Seule une alliance forte peut changer le Sénégal"

Dimanche 3 Novembre 2013

Cheikh Bamba Dièye à propos des locales de 2014: "Seule une alliance forte peut changer le Sénégal"
Le secrétaire général du Fsd/Bj, Cheikh Bamba Dièye, n’écarte pas une alliance lors des élections locales. Il est convincu qu’il faut une alliance forte pour changer le Sénégal. Il a salué l’Acte 3 de la décentralisation dont le souci est de renforcer les collectivités pour un développement de leurs localités.
Le secrétaire général du Fsd/Bj, Cheikh Bamba Dièye, a réaffirmé, à Kaolack, sa ferme volonté de briguer un nouveau mandat à la tête de la mairie de Saint-Louis. A la tête d’une importante délégation de sa formation politique, il est en tournée pour préparer, dans la capitale du bassin arachidier, une manifestation de grande envergure, a rappelé le destin commun et le bon compagnonnage qui existent entre son parti et Kaolack, une région qui occupe une place de choix sur l’échiquier politique. D’où l’intérêt que doit lui accorder tout responsable politique en quête d’audience dans ce pays.

« Par amour pour Saint-Louis et par devoir pour ses populations, il est tout à fait impératif pour moi de me représenter à la tête de la Mairie. Une fois pour toute, que les gens se le tiennent pour dit », a déclaré le maire de la capitale du Nord qui veut mettre fin à la polémique. Cheikh Bamba Dièye ajoute que son équipe, à la tête de la municipalité, a apporté des changements majeurs pour la ville de Saint-Louis, et cela dans tous les domaines. « Faut-il éventrer tout l’espoir que les populations portent en moi au moment où la logique recommande une continuation de l’œuvre que nous avons entamée », s’est interrogé M. Dièye. Non sans relever que Saint-Louis est «une passion» pour lui. Il en sera de même pour d’autres mairies au Sénégal, a-t-il indiqué, tout en n’écartant pas des pourparlers dans le cadre du «Benno Bokk Yaakaar». Car, a-t-il ajouté, «pour changer le Sénégal, il faut une alliance forte et cela, le Fsd/Bj ne va pas le refuser».

Interpelé sur l’Acte 3 de la décentralisation, Cheikh Bamba Dièye a rappelé qu’il a été le premier des ministres qui sont passés dans ce département sous l’ère Macky Sall, en plus du fait d’être maire d’une des plus grandes villes du Sénégal. A son avis, il est un devoir pour tous de s’accorder sur ce «projet majeur dont l’objectif est d’augmenter les pouvoirs, les capacités, les moyens et les responsabilités des collectivités pour un développement harmonieux de leurs localités.»

Le Soleil