Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Communiqué des populations de Ndiébene Gandiol.

Mardi 12 Mars 2013

Communiqué des populations de Ndiébene Gandiol.
Nous Saisissions les medias pour attirer l’attention des sénégalais sur ce qui se passe dans la communauté rurale de Ndiébene Gandiol. Tout le monde sait que depuis l’ouverture de la brèche en 2003 les gandolais se sont retrouvés seule face à leur destin. La monté des eaux avec l’avancé de l’océan sur le fleuve a fini d’engloutir des terres qui étaient jadis habitées.

C’est ainsi que le village de Doune Baba Dieye été rayé de la carte. Les villageois se sont retrouvés du jour au lendemain sans habitat ni concession et leur culture et traditions enterrées avec. Aujourd’hui les villages Pilote Barre, Tassinere, Mouit , Moubaye , Degou Niaye, Lakhlare et Mbaw risquent de subir le même sort .

Devant une tel situation les populations sont obligées de se disperser dans les autres localités pour trouver refuse.

Aucun effort de recasement n’a été fait malgré leur demande incessante auprès des autorités locale et de l’administration territoriale. Ces dernières s’empressent à octroyer des terres a des privés au moment ou les villageois ayant droit sont abandonnés et méprisées par les autorités locales.

Nous ne pouvons pas comprendre que le PCR et la sous préfectures accordent des terres d’une surface de 1 hectare et de 1.8 hectare a ses privilégiées et zéro hectare aux défavorisés qui sont pour temps des sinistres. Tout cela sent la corruption. Nous les jeunes de la communauté rurale de Ndiébene Gandiol dénonçons cette politique de mal gouvernance et de favoritisme.

Nous interpellons directement le président de la république et nous exigeons que des audites du foncier de la communauté rurale soient diligentées soient diligentés dans les plus bref délais pour les responsabilités soient situées et justice soit rendue aux sinistres.

MAMADOU LAMINE DIOP

TEL: 776089748/765870043


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par alibaba le 12/03/2013 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Gandiolais seraient-ils les premiers réfugiés climatiques d'Afrique ? C'est fort possible. Et ce n'est malheureusement que le commencement, même si c'est un sujet que peu de gens semblent décidés à aborder tant est grande l'impuissance collective et individuelle devant le changement climatique et ses conséquences.

2.Posté par MOUSSA DIEYE le 13/03/2013 07:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est le même cas aussi pour nous habitants de la LANGUE DE BARBARIE. On risque de nous conjuguer au passé avec les changement climatiques et l''avancée incessante de la mer. Toujours des promesses de la part de autorités compétentes.

3.Posté par Sonar le 13/03/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'avancement de cette brèche mérite l'attention de tout le monde (autorités, les association de lutte contre ces type de catastrophe ). Car même la langue de barbarie n'est pas épargnée par ce danger qui guette les villages cités dans l'article.

4.Posté par Mamadou DIEYE le 13/03/2013 13:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous estimons que le PCR se soucie très peu des problèmes des populations. Aussitot élu, il s'est mis dans une posture de chef tout puissant ayant un droit de vie et de mort sur les administrés. Des interdictions tout azimut (matchs de jeunes, installation de boutiques, manifestations...) ont marqué son passage à la tête de la collectivité. Son comportement prouve qu'il ne connait rien de la décentralisation.

5.Posté par pape le 13/03/2013 20:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu as raison mamadou. Gandiol est mal parti. Nous n'avons pas encore une communauté rurale digne de ce nom

6.Posté par kane le 04/08/2015 01:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que la jeunesse sorte de son trou pour une grande manifestation contre la corruption ''''ça sent pas la corruption,ça ''''pue'''' la corruption'''' et on en a marre de ces enfoirés qui se prennent pour des dieux alors qu''en realité ils n''ont rien dan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.