Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Conservation du poisson : Khouraïchi THIAM annonce l’arrivée de 50 camions frigorifiques

Vendredi 11 Novembre 2011

Conservation du poisson : Khouraïchi THIAM annonce l’arrivée de 50 camions frigorifiques
Le budget du ministère de l’Economie maritime a connu une hausse de plus de 181 millions de francs Cfa. Il est passé à 15.520.957.240 francs Cfa contre 15.339.515.130 de nos francs. Il a été adopté à l’unanimité par les députés.
Les députés ont salué la politique du gouvernement consistant à doter plusieurs localités de camions et complexes frigorifiques. « Ces camions et structures ont permis aux populations des zones comme Ranérou d’avoir du poisson », a déclaré le député Ousmane Bâ. Mme Mame Bousso Samb a plaidé la construction de complexes frigorifiques dans toutes les localités du Sénégal. Ces doléances seront bientôt satisfaites, a assuré le ministre de l’Economie maritime, Khouraïchi Thiam, qui annonce l’arrivée, dans les prochaines semaines, d’une cinquantaine de camions frigorifiques.

Il a rappelé la volonté du gouvernement de faire en sorte que tous les Sénégalais puissent manger du poisson frais. « Nous voulons démocratiser l’accès au poisson par le biais des camions et des complexes frigorifiques», a dit Khouraïchi Thiam. Avant-hier, il défendait le budget de son département.

Il a révélé que les bateaux taxis, prévus pour convoyer des passagers entre Dakar et Rufisque seront finalement déployés à Saint-Louis, Kaolack et Ziguinchor. « Nous avons retenu deux pour Saint-Louis, et les deux autres pour les régions de Ziguinchor et Kaolack. Il appartiendra aux Chambres de commerce de les rendre navigables sur les cours d’eaux, parce que ces bateaux n’étaient pas adaptés au parcours Dakar-Rufisque», a dit le ministre. Il a annoncé l’arrivée d’un bateau de 200 passagers qui assurera la navette entre Dakar et Rufisque.

Le ministre de l’Economie maritime a rappelé que la Corée du Sud va octroyer au Sénégal deux bateaux qui assureront la liaison Dakar-Ziguinchor. La Turquie a accepté de construire pour le compte du Sénégal 175 bateaux dont 150 seront affectés à la pêche industrielle. Elle mettra aussi à la disposition du Sénégal 300 pirogues sur une période de trois ans.

Les députés ont salué la signature de la convention entre le Sénégal et la Corée du Sud pour la construction d’une chambre froide et d’une aérogare à Foundiougne. Ils ont demandé au gouvernement de poursuivre les mêmes efforts pour Diourbel, afin d’assurer la préservation et la conservation des produits halieutiques. Les parlementaires ont demandé au ministre d’être plus vigilant quant à la surveillance des bateaux de pêche étrangers sur les côtes sénégalaises, sur l’octroi des licences de pêche et le respect des normes pour les instruments de pêche, notamment les filets utilisés. Ils ont déploré le manque de financement et de soutien au profit de la pêche continentale. Ils ont invité le ministre à préserver un quota sur les poissons nobles pour la consommation locale. Les questions de dragage des zones fluviales et les licences de pêche accordées aux bateaux russes ont été également au menu des débats.

Le ministre de l’Economie maritime, Khouraïchi Thiam, a indiqué que le Sénégal et le Pays-Bas ont signé une convention estimée à 21 milliards de francs Cfa pour la construction du port de Ziguinchor et le dragage de l’estuaire du fleuve Casamance. Pour les accords d’autorisation des bateaux russes, M. Thiam a souligné qu’ils ont apporté au trésor public 800 millions de francs Cfa, en deux mois.

Eugène KALY


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.