Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Coronavirus : les résultats concluants d'une deuxième étude du professeur Didier Raoult

Dimanche 29 Mars 2020

Vendredi soir, le professeur marseillais Didier Raoult, patron de l'IHU Méditerranée infection, a dévoilé les résultats d'une deuxième étude sur le traitement du Covid-19. Pour l'infectiologue, cette étude "démontre l'efficacité et la pertinence" de la prise d'hydroxychloroquine, associée à l'azithromycine.


Didier Raoult et ses équipes ont dévoilé vendredi soir les résultats d'une deuxième étude sur le traitement du covid-19.
Didier Raoult et ses équipes ont dévoilé vendredi soir les résultats d'une deuxième étude sur le traitement du covid-19.
Après avoir fait polémique avec sa première étude - concluante mais réalisée “seulement” sur 24 patients à Marseille - le professeur Didier Raoult a dévoilé vendredi soir sur son compte Twitter les résultats d'une deuxième étude portant cette fois sur 80 patients. Ce travail visait une nouvelle fois à démontrer "l'efficacité et la pertinence" de la prise d'hydroxychloroquine, associée à l'azithromycine - un antibiotique recommandé pour soigner les infections respiratoires - dans la lutte contre le Covid-19.

Sur 80 personnes hospitalisées entre le 3 et le 21 mars et recevant une combinaison d'hydroxychloroquine (3 x 200 mg par jour) et d'azithromycine, les équipes de l’IHU du professeur Raoult ont constaté "une amélioration clinique chez tous les patients, sauf un patient de 86 ans décédé, et un patient de 74 ans toujours en soins intensifs".

Par ailleurs, concernant la charge virale, l'étude a montré qu'au jour 7, “83% des patients étaient négatifs”. Un taux qui grimpe à 93% au jour 8 pour atteindre 100% au jour 12. L'âge médian des 80 patients était de 52 ans (entre 18 et 88 ans) et 57,5% de ces patients présentaient une comorbidité (hypertension, diabète, maladie respiratoire chronique...). Aucun effet secondaire important n'a été constaté chez les patients, indique l’étude.
 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Mohamed le 29/03/2020 18:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le professeur est à encourager mais féliciter d''abord pour son courage et sa determination à aider son prochain. ALLAH (swt) est prompt à la recompense.

2.Posté par Mansour Diagne le 01/04/2020 20:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je l''encourage. Il faut que les patients traites chez Didier sortent de leur mutisme ( si ce n''est encore fait) pour contraindre les decideurs a utiliser son traitement. Les gens meurent comme des mouches. Un tient vaut deux tu l''auras!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.