Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

DISTRIBUTION AU RALENTI DES CARTES D’IDENTITÉ : Le Préfet de Saint-Louis interpelle les acteurs politiques

Vendredi 21 Juillet 2017

 
L’information est de l’autorité préfectorale. Rencontrée hier, mercredi 19 juillet dans son bureau, Mariama Traoré, préfet du département de Saint-Louis a déploré le rythme avec lequel les populations viennent retirer leurs cartes, à quelques jours de la date des législatives. 

 
Selon elle, à la date du 13 juillet dernier, seuls 63.01% des cartes réceptionnées ont été remises à leurs propriétaires en dépit des dispositions prises par l’administration pour faciliter aux administrés le processus de retrait de ces cartes. Notamment, par la création de 7 nouvelles commissions itinérantes qui font le tour de la commune en raison d’une semaine par quartier en plus des 7 commissions fixes déjà existantes au niveau de la commune de Saint-Louis. «Le département compte au total 166 676 inscrits dont 121 116 pour la commune de Saint-Louis et 45 500 pour l’arrondissement de Rao composé de quatre communes. A la date du 13 juillet dernier, la situation est de 148 787 cartes reçues au niveau départemental dont 93 753 déjà distribuées et 55 034 cartes restantes. 
 

« Au niveau des 14 commissions de la commune de Saint-Louis, nous avons noté que sur les 109 901 reçues, 65 952 ont été déjà distribuées et il reste 43 949 cartes. L’arrondissement de Rao qui polarise 4 communes a reçu également 38 886 cartes dont 27 801 déjà remises à leurs propriétaires. Le nombre de cartes restantes est de 11 085 cartes», a informé le préfet Mariama Traore tout en invitant par ailleurs les acteurs politiques qui, selon elle, sont les principaux concernés par ces élections à non seulement jouer leur partition dans la sensibilisation mais aussi à se conformer aux dispositions de l’arrêté qui a créé les commissions de distribution des cartes en intégrant ces dites commissions qu’ils ont boudées depuis que celles-ci ont commencé leur travail.
 

«L’Administration a déployé beaucoup de moyens pour la sensibilisation des populations. On a fait des communiqués de presse diffusés au niveau des médias locaux, on a mis à contribution les délégués de quartiers, l’Association des imams et Oulémas pour sensibiliser les populations. Les commissions ont été doublées mais on a toujours des milliers de cartes qui dorment dans les commissions. Certaines commissions restent une journée entière sans enregistrer un seul visiteur. Chaque acteur doit jouer son rôle pour décanter cette situation. On est à quelques jours du scrutin et les acteurs politiques doivent s’impliquer davantage dans la sensibilisation de leurs militants puisque ce sont eux les principaux concernés par le vote». Se prononçant sur la carte électorale de Saint-Louis commune, elle a informé qu’elle a grossi de 57 nouveaux bureaux de vote par rapport à l’ancienne carte électorale. Désormais, elle totalise 205 bureaux de vote répartis dans 29 centres de vote.

SUDQUOTIDIEN.SN


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.