Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Divorces au Sénégal : un taux de 1,5% à Saint-Louis contre 2,5% à Dakar

Lundi 4 Septembre 2017

Au Sénégal, les gens ne se marient plus comme avant. Conséquence, beaucoup de divorces sont notés, surtout chez les jeunes couples. Les explications sont diverses. D’aucuns soutiennent que la cause principale est l’argent ; d’autres évoquent un manque de préparation religieuse, sociale et même mystique des jeunes mariés.


Divorces au Sénégal : un taux de 1,5% à Saint-Louis contre 2,5% à Dakar
Considéré comme une union pour la vie, pour le meilleur et pour le pire, le mariage est même jugé sacré dans plusieurs pays, notamment au Sénégal. Avant, nos aïeuls se mariaient pour la vie, d’où l’expression wolof « seey », qui veut dire se dissoudre, sous-entend que quand la femme rejoignant son domicile conjugal devait y rester jusqu’à la fin de ses jours pour donner naissance à des enfants qui devaient réussir car leur maman était bénie par la belle famille et le père. Maintenant, la donne a changé et généralement les mariages ne durent plus longtemps. Les divorces sont devenus un phénomène de société au Sénégal inquiétant plus d’un Sénégalais.

 

Selon le rapport du Recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage (Rgphae) de 2015 publié par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), les divorces sont de plus en plus importants au Sénégal.

D’après ce rapport, ces divorces sont plus nombreux dans la région de Dakar (2,5%). La capitale est suivie par les régions de Matam et de Saint-Louis avec 1,5% chacune (identique à la moyenne nationale). La région de Sédhiou avec 0,5% enregistre la plus faible proportion de personnes divorcées suivie de Kédougou et de Kaffrine avec 0,7% chacune et Fatick.

LE SOLEIL
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.