Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Drame à Saint-Louis : un enfant talibé de 8 ans, électrocuté à Darou.

Samedi 22 Avril 2017

L’incident s’est produit, hier vendredi, à 14h 30min. Les mains mouillées, Samba Ka, un enfant talibé âgé de 8ans aurait saisi, un câble électrique dans la maison de son marabout, sise à Darou.

Le corps du jeune enfant a été déposé à la morgue du centre hospitalier régional de Saint-Louis après le constat des éléments du commissariat central de police.

Une enquête a été ouverte.

NDARINFO.COM


 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Omzo le 22/04/2017 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd’hui, un talibé est mort. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai lu un article sur un site : « Les mains mouillées, Samba Ka, un enfant talibé âgé de 8ans aurait saisi, un câble électrique dans la maison de son marabout, sise à Darou. Le corps du jeune enfant a été déposé à la morgue du centre hospitalier régional de Saint-Louis après le constat des éléments du commissariat central de police. Une enquête a été ouverte.» Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier.

2.Posté par Doomou Ndar le 22/04/2017 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramatique ! Cependant, le lapsus du qualificatif "l'Incident" est hélas bien révélateur: Tous les Sénégalais l'ont tué, ce Petit Innocent ! Ces Parents; Ce Marre à Boue-Sol Mouvant Tueur; Les Musulmans du Pays et leurs soit-disant Guides Khalifs Généraux en Première Responsabilité... Tous les Sénégalais Irresponsable; Lâche et Fataliste ! Pais à son âme !

3.Posté par bopou thior le 23/04/2017 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amusez vous à compter le nombre de maisons inachevées occupées par des talibés et observez le grand nombre de talibés en vadrouille dans la ville
La mairie aura beau embellir, l'Etat aura beau construit des infrastructures, aucune ne résiste longtemps car les talibés les prennent comme terrain de jeux et exutoire, ils détruisent tout..
Lorsque les cars vers medina gounass reviennent ç saint-louis,,la moitié des places est occupée par de nouveaux talibés recrutés par les marabouts.
Si c'est pour apprendre uniquement le Coran quel meilleur endroit que Medina gounass pour eux? S"ils viennent à saint-louis, c'est parce que la mendicité est très trés rentable.
Il faut en moyenne 5 à 8 ans à un marabout installé ici pour avoir de quoi se payer une maison à saint-louis, car il recrutent au moins entre 75 et 100 talibés à raison de 200 F/jour;
Le comble se trouve à pikine , un marabout a ouvert une quincaillerie qui marche bien mais il a aussi de trés jeunes talibés qu"il utilise, les pauvres gosses se lavent vivent toujours devant sa maison et tous ceux qui utilisent le bus TATA 3 peuvent le remarquer lorsqu'ils longent le grillage.

4.Posté par Tintin le 23/04/2017 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ceci est le résultat de la passivité du politique et surtout des populations....

5.Posté par biirou tioman le 23/04/2017 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La mairie doit pousser les autorités à travailler en synergie.
Il faut que les autorités légifèrent sur implantation sauvage des daaras importées dans la ville. La plupart de ceux qui importent des enfants vers saint-louis viennent du Fouta ou du Fouladou, même s'il y'en a qui viennent du Saloum et du Cayor dans une moindre mesure.
Ces gens viennent ici et empruntent des maisons inachevées ou en chantier, il n y a pas d'eau, d’électricité encore moins de toilettes. Ils entassent des prés de 50 enfants dans des endroits sombres et humides, les gosses se dépêchent d'aller au marché tous les matins et ils reviennent vers 13 h pour donner le versement journalier..
Les daaras bien saint-louisiennes sont là et font un travail excellent sans faute, ce qu'il faut normaliser c'est l'installation des daara sauvages qui ne sont venus que pour s'enrichir sur le dos des enfants.
Il faut interdire tout daara importé dont le marabout emprunte des maisons inachevées car ils n'a aucun lien à saint, il est juste venu chercher des sous.
Il y a trop de talibés errant dans la ville, cela enlaidit a ville et décourage les touristes qui ont du mal à comprendre comment un peuple sérieux peut laisser ses enfants souffrir ainsi.louis.
Le tourisme est en train de mourir. L'autre problème est la présence des charrettes qui se croient tout permis, cela n'a jamais été le cas dans saint-louis mais les maires ne disent rien, les autorités se taisent et un bordel immense irréversible s'installe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.