Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

ENVIRONNEMENT - PROTECTION DE LA BIOSPHÈRE : DIELE MBAME en visite d’échanges au Parc des oiseaux du DJOUDJ.

Lundi 16 Mars 2015

Près d’une quarantaine de personnes, membres des Groupements d’Intérêts économiques (GIE) des villages BOKK DIOME de DIELE MBAME et de DOUNE BABA DIEYE, des notables et personnes-ressources de ces localités, en compagnie de Moussa NIANG, le président des écorgardes de Gandiol, ont effectué dimanche une visite d’échanges et de partages d’expérience sur la protection de l’environnement auprès du comité intervillageois du parc des oiseaux du DJOUDJI.


En route vers les nichoirs du DJOUDJ
En route vers les nichoirs du DJOUDJ
Après une brève présentation de la genèse, du fonctionnement du Parc et du système de partage des ressources économiques mis en place, les femmes de DIELE MBAME se sont rendues aux nichoirs des pélicans, accompagnés des écogardes locaux. Les procédés de protection de cette biosphère, troisième réserve ornithologique mondiale ont été présentés aux populations, au cours de cette tournée de sensibilisation sur les bienfaits de la sauvegarde des richesses environnementales.

En effet, dans le cadre du lancement futur d’une réserve naturelle communautaire à GANDIOL, le GIE BOKK DIOM et les écogardes veulent emmagasiner toutes les bonnes pratiques et méthodes d’organisation en matière de protection d’une biosphère.

Djiby SEYE, le président des écogardes du DJOUDJ a fait part de sa satisfaction nourrie par la grande mobilisation de ses visiteurs. Il a appelé à la mise en place d’un cadre de concertation sur la sauvegarde de la biosphère à Saint-Louis, en indiquant que la zone de GANDIOL devra occuper une place prépondérante dans ce réseau.

« Nous nous inscrivons dans une logique de partages et de collaboration active. Nous inviterons les différentes localités autour du parc de DJOUDJ, à venir chez nous pour s’inspirer, aux aussi, des différentes activités que nous menons dans ce sens », a expliqué El Hadj Ameth Sène DIAGNE, le chef de village de DOUNE BABA DIEYE, en marge d’une ballade en pirogue aux zones de reproduction des oiseaux.  « L’État doit soutenir cette dynamique environnementale et nous donner les moyens de renforcer nos actions », rappelle M. DIAGNE qui déplore le silence des autorités sur les actions citoyennes multiformes menées par les GIE BOKK DIOME pour protéger la Nature.

M. DIOUF, le chef de village de DIADIEM 3 a salué la synergie intercommunautaire autour de l’environnement qui a poussé les populations de GANDIOL a faire cette tournée, estimant que la protection des ressources naturelles ne peut se faire qu’avec une appropriation des populations concernées.

Makhatar DIOP, son homologue de DIADIAM 1, a invité ses hôtes à faire preuve de cohésion sociale et de désintéressement pour donner à la future réserve communautaire de GANDIOL, tout son succès.

Le film de la visite, les réactions et impressions, en vidéo. Regardez !

NDARINFO.COM


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.