Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

EXPLOITATION DU PETROLE ET DU GAZ : Sophie Gladima rassure les acteurs de la pêche

Mardi 17 Août 2021

EXPLOITATION DU PETROLE ET DU GAZ : Sophie Gladima rassure les acteurs de la pêche
Aïssatou Sophie Gladima, le ministre du Pétrole et des énergies, a rencontré le week-end, à Joal-Fadiouth, lors d’un forum, les acteurs du secteur de la pêche, par rapport aux inquiétudes nourries et liées à l’exploitation du pétrole. A l’en croire, le forum tenu entre dans la continuation des comités régionaux et départementaux tenus dans les zones pour l’exploitation du pétrole et du gaz. Par conséquent, Joal-Fadiouth, une zone ciblée car l’un des foyers les importants de la pêche artisanale, est pris en compte pour une démarche de sensibilisation et d’assurance à l’endroit des familles de pêcheurs. Madame Aïssatou Gladima a tenu par ailleurs à s’expliquer en marge de ce forum sur les changements intervenus à la tête de la coordination de l’Alliance pour la République à Joal-Fadiouth.
 
Les acteurs de la pêche (pêcheurs, femmes transformatrices et transporteurs du poisson) ont eu droit, le week-end, à des explications face aux inquiétudes affichées liées à l’exploitation des ressources naturelles gazières et pétrolières. Ces inquiétudes animent une peur et doivent se dissiper car, selon Madame le ministre du Pétrole et des énergies, le gouvernement a pris les dispositions pratiques en anticipant sur des démarches et activités à mener. Les acteurs de la pêche ont soulevé des préoccupations relatives à la formation de leurs enfants dans des métiers accompagnant l’exploitation pétrolière.

Pour eux, ils doivent faire autre chose qu’aller continuellement en mer. Les femmes transformatrices ont souhaité un accompagnement dans l’artisanat et dans d’autres métiers. Un accent particulier a été mis sur le site de Sangomar au cœur de la Petite Côte. Pour Madame le ministre du Pétrole et des énergies, d’autres fora vont suivre à Saint-Louis (Grande côte) et dans les Iles du Saloum à Mélodji ( Région de Fatick).

Sur les maux spécifiques de la pêche, le ministre du Pétrole et des énergies a déploré la transformation de la mer en poubelle occasionnant une insalubrité sans commune mesure des côtes et du littoral. Elle a fait référence aux propos d’Aly Haydar dénonçant les quantités de déchets déposés dans les fonds marins ou sur le littoral. Son désir ardent est de voir les jeunes s’investir dans le nettoyage des fonds marins et du littoral après des formations appropriées. Dans la même dynamique, ses aspirations s’étendent aux actions de grandes sociétés pétrolières ayant de gros moyens capables de faire racler les fonds marins en enlevant tous les objets et résidus nuisibles à l’environnement marin. Les métiers du secourisme sont aussi répertoriés et l’invitation à y adhérer est en gestation car un jour, avec l’exploitation des ressources, des produits peuvent émerger et leurs actions pourraient être déterminantes. Sur les accusations portées contre elle à propos des changements opérés dans la coordination de l’Alliance pour la République de Joal-Fadiouth, Madame le ministre a fait part de la montée de l’opposition dans la commune.

Par conséquent, les républicains, selon elle, ont pris des mesures idoines pour rompre avec la léthargie au sein de l’Apr car l’ancien coordinateur était dans l’attente de consignes, au moment où l’entrée de l’opposition se prononçait de plus en plus. Toujours, tout a été fait à son absence et un compte rendu lui été transmis. Elle a tenu à dire ne pas être la coordinatrice communale mais la mandataire aux élections locales.


SUDONLINE