Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Enseignement supérieur de qualité : les bibliothécaires et archivistes sénégalais s’engagent.

Dimanche 30 Mars 2014

Le Consortium des bibliothécaires de l'enseignement supérieur du Sénégal (Cobess) a tenu, hier samedi, son assemblée générale annuelle à l’Université Gaston Berger(Ubg). Ces spécialistes de la documentation se sont engagés à soutenir le développement de l’enseignement supérieur au Sénégal.


« Le Cobess a la pleine conscience de son rôle dans un enseignement supérieur en pleine mutation, et dont les responsables au plus haut niveau comptent sur chacune de ses composantes pour un enseignement et une formation de qualité et innovante », a dit la présidente sortante de cette organisation Mme Philomène Faye.

Mme Faye qui a rappelé que « toute activité scientifique et technologique de haut niveau reste étroitement liée à une bonne politique d’information documentaire », en soulignant la place centrale que devra jouer son consortium dans la mise en œuvre des nouvelles réformes apportées à l’enseignement supérieur.

« L’adoption du système LMD, les réformes entreprises sur recommandations du Reeesao et celle de la Concertation nationale sur l’Amélioration de l’Enseignement supérieur, exigent de nous, plus d’engagements pour honorer cette mission régalienne qui est la notre », a-t-elle dit.

Mme Faye a demandé, par ailleurs, au recteur de l’UGB d’être l’avocat de cette organisation auprès de la hiérarchie afin qu’elle puisse renforcer ses moyens et devenir « de vrais temples du savoir où chacun pourra puiser les ressources nécessaires pour un engagement de qualité et une production scientifique des plus profondes ».

Le professeur Moussa Lo, représentant le recteur Lamine Guèye à cette rencontre, déclare avoir pris bonne note de ces doléances et souligne l’engagement des autorités de l’UGB à soutenir les démarches entreprises par le Cobess.

« L’enseignement supérieur de qualité et la recherche coutent cher, elles constituent l’un des maillons fables de notre système d’enseignement. La documentation qui en constitue la mamelle nourricière n’est pas toujours accessible en quantité et qualité », reconnait M. Lo qui note l’importance de l’implication de ces archivistes et documentalistes.

Il a salué le travail déjà entamé par cette organisation et magnifie les « résultats notables » qui « font déjà de votre consortium, une référence en Afrique de l’Ouest ».

Au terme de cette AG, Mamadou Lamine Diouf, le directeur de la Bibliothèque de l'Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis a été élu nouveau président du Consortium des bibliothécaires de l'enseignement supérieur du Sénégal (Cobess)

Ndarinfo.com