Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

"Exclure ABC sera contre-productif et fatal pour l'APR" (analystes)

Vendredi 3 Août 2018

Depuis quelques jours, il attire toutes les attentions à l’Alliance pour la République. Alioune Badara Cissé est accusé à tort ou raison de manœuvrer contre le régime de Macky Sall.


Ce, à travers des tournées qu’ils mènent à l’intérieur du pays. Certaines voix autorisées du parti présidentiel s’élèvent pour demander son exclusion. Mais, pour certains observateurs de la scène politique, interrogés par l’Observateur, cette décision serait lourde de conséquences. 

Surtout que le contexte n’y sied pas, à quelques mois de la présidentielle 2019. « Si l’Apr l’exclut, le parti tombe dans son piège. Cela ne va pas l’empêcher de dire ce qu’il pense sur la bonne marche du pays et d’exister en tant que médiateur et homme politique. Les meilleures façons de l’aider, de le propulser, c’est l’exclure. Donc, l’exclure de l’Apr serait contre-productif », prévient l’analyste politique Yoro Dia. 

Son collègue Serigne Saliou Samb est du même avis. «Ce serait une erreur fatale, si l’APR prend une décision de l’exclure », alerte le Docteur en Sciences politiques. « Premièrement, explique M. Samb, cela traduirait le manque de démocratie interne du parti. Cela vaut dire qu’il y a des faucons au sein de l’Apr qui n’acceptent pas les sons de cloche différents. Et qui prônent le sabre contre tous les segments contradictoires de la dimension de ABC (…) Deuxièmement, si jamais le parti arrive l’exclure, ce serai une erreur monumentale pour l’Apr. Parce qu’ABC n’est pas n’importe qui. C’est un cadre de haut rang, un membre fondateur de l’Apr, un homme posé. L’exclure c’est exposé le parti à d’autres rebellions internes et des départs, qui risque de l’affaiblir ». 

Aussi, selon toujours Serigne Saliou Samb, «l’exclusion de ABC serait donc une faute lourde de conséquences pour le parti présidentiel. Et va certainement augmenter son aura auprès des Sénégalais. Souvent supporters des victimes du régime. Les cas Idrissa Seck, Macky Sall, et Ousmane Sonko son évocateurs».

LERAL
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par APR pure le 04/08/2018 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC Président

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.