Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Exportations : l’Europe supplante l’Afrique à la tête des clients du Sénégal

Vendredi 4 Septembre 2020

Exportations : l’Europe supplante l’Afrique à la tête des clients du Sénégal
L’Europe est devenue en 2019 le premier continent d’exportation des produits sénégalais, supplantant l’Afrique restée jusque-là principale zone des expéditions sénégalaises, a-t-on appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie.


Il est apparu au cours des dernières années une diminution de la part de l’Afrique au profit du continent européen. Ainsi l’Europe devient en 2019 le premier continent d’expédition des produits sénégalais sous l’impulsion de l’or non monétaire, a souligné l’ANSD dans son bulletin annuel d’analyse des statistiques du commerce extérieur du Sénégal.


Ainsi, les exportations vers l’Europe arrêtées, en 2019, à hauteur de 676,5 milliards de FCFA contre 575,9 milliards de FCFA l’année précédente, ont connu une hausse de 17,5%, apprend-t-on du document qui lie ce relèvement au redressement de l’or non monétaire (+19,5%) acheté quasi-entièrement par la Suisse, des poissons frais de mer (+7,1%) fortement demandés par l’Espagne et l’Italie.


Le rapport parvenu à l’APS souligne que les ventes à l’extérieur du Sénégal ont été principalement orientées l’année dernière vers le continent européen (34,1%), africain (32,1%) et asiatique (24,2%).


L’ANSD fait également état d’une pénétration accrue du marché sénégalais de la part de la Chine à travers l’arachide qui atteint des niveaux de ventes de plus en plus élevées.


Les ventes du Sénégal vers l’Afrique se sont hissées, en 2019, à hauteur de 638,1 milliards de FCFA contre 603,8 milliards de FCFA l’année précédente, soit un relèvement de 5,7%. Une évolution imputable à la hausse des exportations de poissons frais de mer (+24,8) essentiellement dirigées vers la Côte d’Ivoire et de bouillons (+8 %), alors que les expéditions de produits pétroliers ont chuté de 3,1%, fait-on savoir.


Dans le même temps, les exportations vers l’Asie se sont hissées à 480,9 milliards de FCFA contre 331,3 milliards de FCFA l’année précédente, soit une hausse de 45,2%, détaille le rapport non sans faire remarquer que cette augmentation était imputable au relèvement des expéditions d’acide phosphorique (24,4%), principalement dirigées vers l’Inde.


Il cite également les arachides non grillées (181, 9%) orientées notamment vers la Chine et d’or non monétaire (24 %) destiné aux Emirats Arabes Unis quand bien même un recul des exportations vers l’Asie à travers les poissons frais de mer (-17,2%) et les crustacés, mollusques et coquillages (-2,9%) a été relevé.


Le bulletin d’analyse des chiffres du commerce extérieur du Sénégal informe également que les exportations vers les pays de la CEDEAO en 2019 se sont hissées à 518,5 milliards de FCFA contre 490,6 milliards de FCFA l’année précédente, soit une progression de 5,7%.


’’Cette amélioration résulte de la hausse des expéditions vers la Côte d’Ivoire (+27,3%), la République de Guinée (+17,3%) et le Mali (+7,3%), malgré son atténuation par un repli des ventes à l’extérieur vers le Niger (-44 %) et le Ghana (-58,1%)’’, explique l’ANSD.
APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.