Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FURIE DE LA MER A GUET-NDAR : 17 familles sinistrées recasées par la Commune. L’État opte pour des « solutions pérennes ».

Vendredi 8 Juillet 2016

Une délégation de la direction de la protection civile accompagnée d’autorités administratives et politiques, s’est rendue, vendredi, à Guet-Ndar pour constater l’ampleur des dégâts provoqués par l’avancée de la mer.


Les dispositions prises par la Mairie ont permis de recaser 17 familles impactées par la catastrophe environnementale dans logements sociaux de Ngallèle. L’année dernière, 13 ont été logées à la suite de l’impitoyable raz-de-marée, ce qui donne un total de 30 familles secourues.

«  Nous avons sollicité l’accompagnent de l’État pour voir quelle sont les mesures d’urgence à prendre face à ce désastre. En plus de soulager les populations, nous allons tenter de stopper, tant bien que mal, la mer en mettant en place des sacs de sable », a déclaré Mansour FAYE qui annonce, par ailleurs que des mesures seront prises pour que « les concessions installées dans des zones non ædificandi soient démolies ».

«  L’État va prendre toutes les dispositions pour que pareilles situations ne puissent se répéter », soutient le maire qui regrette « un spectacle de désolation ». «  Les populations souffrent. Elles passent des nuits entières sans dormir, puisqu’étant dans des habitations qui sont menacées de destruction », témoigne l’édile FAYE qui marque sa compassion envers les victimes.

Pour le Gouverneur Alioune Aidara NIANG, «  il n’ y a pas de lenteurs », dans les interventions nécessaires. « La solution a été trouvée, il ne reste qu’à la mettre en œuvre », assure-t-il.

Il rappelle que le programme de construction de brise-lames sur 4 kilomètres de côte sera bientôt déployé. « L’état est en train de mettre en place des procédures dérogatoires du code des marchés pour engager les travaux avec des entreprises qualifiées », a-t-il indiqué.

> Le film de la visite et les interventions des autorités ...

 

NDARINFO.COM


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Tintin le 08/07/2016 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la mer n'est pas en furie ! depuis des dizaines d'année la plage non protégée a perdu tout son sable et la mer arrive au pied du mur de protection qui s'écroule .....si rien n'est fait la mer arrivera dans le petit bras du fleuve !

2.Posté par seydi le 09/07/2016 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soubhannala
Restons optimiste par la grace divine dabord ,prions...................
Merci Mr Le Maire pour cette intervention rapide
Citiyens de la langue de barbarie osons croire quil nous faut ensemble trouver des solutions de recasement a toutes les maisons exposes face a lavancee de la mer..........
Ensemble reflechissons comment encadrer ses familles , ses enfants , jeunes ,mamam, papa.........
Le Maire avec lEtat ont des preocupations enormes sur l erosion cotiere , la vie de toutes ses familles
Ils sont entrain de se debrouiller avec ce que nous avons peu en deniers publics.......
Nous devons tous intervenir dans le sens de renforcer ses acquis............
Un cri de coeur
Notre implication citoyenne est davantage recherche
Arretons les points de vue .passons a l action sur le terrain

3.Posté par seydi le 09/07/2016 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AFFAAIRE BI TERRAIN BILA
DOU AYE DIAYE DIOMBA GNIAAW
NANOU DIOK LIGGEYE
LIGGEYE BAYI WAAKH BOU BARRE BI AK INTELLECTUELLEMENT AK MAYE LII....................ETC
WALLA MANE LAGNOU WARRA DEGLOU
MANE REK MA FIYE WAKH
Retroussons nos manches sous le soleil
Cest pas laffaire dune personne ou de deux trois personnes..........
TE BAYI IGNANE AY SOKHOR BAKHOUL
CANOUS MENE EN ARRIERE
ET LES VOLEURS CONTINUERONS A NOUS VOLER NOS WETHITHE ET NOS MILLIONS ENSUITE LES MILLIARDS

4.Posté par Tintin le 09/07/2016 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant que les brises lames de 4 km soient construit il passera beaucoup d''eau sous le pont Faidherbe et beaucoup de familles verront leurs maisons englouties .......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.