Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Future exploitation du pétrole et du gaz, brèche de Saint-Louis : Ces autres préoccupations des députés

Mardi 3 Décembre 2019

Lors du passage du ministre de l’Environnement et du Développement durable à l’assemblée nationale pour le vote du budget programme de son département, certains députés ont prôné plus de civisme et de citoyenneté pour un respect strict des mesures environnementales mises en place. Certains se sont préoccupés de la brèche de Saint-Louis avec ses conséquences sur la vie des populations de cette ville.


Future exploitation du pétrole et du gaz, brèche de Saint-Louis : Ces autres préoccupations des députés
La députée Marième Kane soutient, elle, que les feux de brousse constituent «un casse-tête» pour le département de Kanel (Matam), dont elle est originaire. Elle a aussi plaidé pour des activités de résilience pour faire face à la déforestation accrue dans cette zone du nord-est. EIle suggère des mesures d’urgence pour sauver des vies à Get-Ndar, en particulier par l’aménagement d’une voie navigable pour aider les piroguiers.
 
D’autres députés ont interpellé le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, sur la problématique des inondations. Samba Diebel Ndiaye estime que le Fonds vert climat est une opportunité donnée aux pays pour attirer des financements, demandant au ministre s’il existe des stratégies pour capter ces fonds. Il a en outre suggéré que l’éducation environnementale soit intégrée aux programmes scolaires, seul gage de succès de la lutte contre le plastique, dit-il.
 
Quant à Abdou Bakry Kairé, il pense que le gouvernement doit anticiper la future exploitation des ressources pétro-gazières et, partant, renforcer la Direction de l’environnement et des établissements classés (DEEC) dans sa mission afin que ses agents soient mieux outillés pour pouvoir exercer leur contrôler dans ce cadre.
D’autres parlementaires sont revenus sur des questions telles que les ordures ménagères déversées sur le site du Technopole et à la décharge de Mbeubeuss.

À cet effet, Aida Sow Diawara a invité les ministres à venir s’enquérir des habitations menaçant ruine autour du site. Marie Sow Ndiaye propose un projet de création de centres d’enfouissement de déchets.
 
Juiliette Zenga plaide pour des actes ‘’forts’’ par rapport aux objectifs de développement durable (ODD), préconisant un appui plus conséquent aux agents des eaux et forêts ainsi. Elle suggère un plan de communication pour éradiquer le fléau de la déforestation et les mauvaises habitudes.

SUDONLINE

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par M.GUEYE SL le 03/12/2019 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
 IPRES / IPRES / IPRES / IPRES / IPRES / IPRES / IPRES / IPRES / IPRES
Les agents de l’IPRES étaient en séminaire dans un hôtel de la place pour concevoir et appliquer des augmentations de salaire uniquement pour leurs propres avantages et privilèges. Son Excellence le Président de la République Macky SALL est invité à réagir face à l'exploitation sans vergogne que pratiquent les agents de l'IPRES sur les malheureux retraités. Ce qui étonne le plus c'est qu'on a la conviction que ces retraités appauvris ont trimé toute leur vie durant rien que pour satisfaire les caprices de ces agents de l’IPRES qui veulent bâtir leur bonheur sur le malheur des retraités. Et pourtant ces agents de l'IPRES font un travail facile, sans peine ni contrainte. Le traitement salarial mensuel et les faveurs accordées à un seul de ces agents de l’IPRES, dépassent le plus souvent les gains annuels réunis de trois ,quatre à cinq retraités. Quelle injustice Ils ont mis en application et à leur gré et profit la citation de Voltaire : "le malheur des uns (les retraités) fait le bonheur des autres (les agents de l'IPRES). Les retraités ne demandent pas la charité mais plutôt un traitement de justice et de dignité basé sur des pensions valorisantes parce-que si l'IPRES est devenue une riche institution, c'est au prix de la sueur et du sang des retraités. L'Etat doit protection et accompagnement soutenus à tous ceux qui lui ont rendu de loyaux services pour le développement de la Nation. Pour ce faire voici entre autres quelques propositions allant dans le sens de favoriser le bien être individuel et collectif de ses membres et améliorer ainsi le quotidien des retraités :
 La présence au moins de 5 mandataires représentatifs des retraités dans le conseil d’administration.
 Mettre en place un conseil de surveillance dirigé par un retraité choisi par ses pairs.
 Réorganiser les centres médico-sociaux pour une amélioration des services offerts en rapport avec l’association des retraités.
 Pour le recrutement démocratique du personnel exerçant à l’IPRES, il faut impliquer l’association des retraités.
 Adopter des mesures en faveur du pouvoir d’achat des retraités.
 Augmenter la pension minimale et compléter les faibles pensions.
Par ailleurs, malgré l’importance de l’éducation dans le développement de l’être humain, très peu d’études se sont attardées au besoin de formation continue chez les personnes âgées ainsi que leur implication dans la recherche de la paix, le développement durable et la bonne gouvernance. Une étude descriptive quantitative devrait permettre de mieux connaître les intérêts et les besoins reliés à la formation continue des personnes âgées et de déterminer les perceptions des répondants quant aux bienfaits, aux défis et aux préférences reliés à la formation continue. Ces résultats permettront de mieux planifier les activités de formation continue destinées aux personnes âgées.
Enfin La formation continue s’avère être le mécanisme idéal pour permettre aux retraités de s’épanouir et de conserver leur santé le plus longtemps possible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.