Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GANDIOL: Le conseiller rural du PDS casse le nez du mandataire de BBY

Mercredi 14 Mai 2014

Les audiences foraines de la communauté rurale de Ndiébène Gandiol située dans le département de Saint-Louis ont été suspendues et reportées à une date ultérieure sur demande du Président du conseil rural Pape Cheikh Thiam, suite à une bataille rangée. La bagarre a opposé le mandataire de l’APR et tête de la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar Amadou Lamine Diop, candidat aux locales du 29 juin, à un conseiller rural du PDS répondant au nom d’El hadji Tidiane Dia. Ce dernier, d’un coup de tête, a cassé le nez du mandataire de l’APR aux locales à Ndiébène Gandiole.

Tout serait parti d'une décision d'Amadou Lamine Diop qui a demandé aux populations de ne pas débourser de l’argent pour payer les frais des audiences. En effet, selon nos sources, à l’image des communautés rurales de Gandon et Fass, les autorités rurales de Ndiébène Gandiole ont invité leurs administrés à verser chacun la somme de 1 000 francs afin de prendre en charge les dépenses liées à la tenue des audiences foraines.

Mais à en croire des témoins, le mandataire de l’APR a pris sur lui la décision de bloquer le déroulement des audiences dans la salle de délibération de la communauté rurale. Le premier vice-président de la communauté rurale, Momar Niang, lui intime alors l’ordre de quitter les lieux. La tension monte dans la salle et c’est le tohu-bohu. Le jeune conseiller rural El hadji Tidiane Dia du comité d’organisation, militant du PDS, se lève et échange des propos aigres-doux avec Amadou Lamine Diop. Nos sources de préciser que ce dernier se jette sur le jeune libéral l'insulte à la bouche et lui assène un uppercut du droit.

Très vite, El hadji Tidiane Dia reprend ses esprits et lui assène un violent coup de tête. Résultat : le nez d’Amadou Lamine Diop se fracasse. Le sang coule. Alerté, le sous-préfet appelle le Président de la communauté rurale de Ndiébène Gandiole Pape Cheikh Thiam, par ailleurs seul mandataire du PDS pour les locales dans cette zone et absent du terroir au moment des faits, pour l’informer de l'incident.

Joint au téléphone, Amadou Lamine Diop, le mandataire de la coalition Benno Bokk Yakaar à Ndiébène Gandiole, confirme la bagarre avant de déclarer : ''Le médecin m’a dit que j’ai le nez fracassé. Le militant du Parti démocratique sénégalais (Pds) m’a donné un coup de tête. Je viens juste de sortir de l’hôpital régional de Saint-Louis. Je ne manquerai pas de porter plainte''.


Source: Enqueteplus.com


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Moussa le 14/05/2014 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment triste pour Gandiol. Ce beau terroir est vraiment mal barré. Gouverné par des analphabétes, il est aussi courtisé par des idiots de la première espèce qui n'ont aucune formation ni qualification professionnelle. Au moment où tous les jeunes valeureux du village sont soit à l'Université, soit au bureau, soit sur les rives de la Gambie, soit aux champs, ces deux vaux rien se donnent en spéctacle de la pire des manière.

2.Posté par progres le 20/06/2014 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils ne connaissent rien de la décentralisation. ce gars de l'APR lui est un faiseur de malin. Chiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.