Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GESTION DES DÉCHETS SOLIDES : Vers l’élaboration d’une stratégie locale adaptée, à Saint-Louis.

Vendredi 12 Septembre 2014

Un atelier de planification pour l’élaboration d’une stratégie locale de gestion des déchets solides dans la commune de Saint Louis s’est ouvert vendredi en présence des autorités administratives et municipales, services techniques déconcentrés, acteurs communautaires, OCBs, projets, programmes, ONGs. Cette rencontre vise à mettre sur pied une stratégie locale adaptée de gestion intégrée et durable des déchets, en cohérence avec la politique nationale.


Pour la Commune, le soutien de l’État est indispensable pour une meilleure prise en charge des déchets solides.

« Les moyens de la Commune sont très faibles. L’appui de l’État va nous permettre de souffler, de mieux travailler pour rendre Saint-Louis propre », a expliqué Madame Aida MBAYE, première adjointe au maire.

« En plus de cela, ces échanges permettront aux travailleurs de terrain de livrer leurs expériences qui seront mutualisées pour aller vers de l’avant », a-t-elle ajouté.

Sous l’encadrement technique du Programme national de Gestion des Déchets (PNGD) mis en place par l’État du Sénégal pour accompagner les Collectivités dans la l’amélioration du cadre de vie, un processus participatif visant à asseoir un dispositif performant et pérenne de gestion des déchets solides est lancé pour la Commune de Saint Louis.

Cette démarche favorise une synergie des différents acteurs évoluant dans la gestion des déchets solides à Saint-Louis et devra permettre, à terme, d’assurer " la disponibilité du diagnostic, la proposition d’une stratégie et l’adoption d’un plan d’action bi annuel qui prend en charge tous les maillons de la chaine de collecte et de traitement des ordures".

« Le Programme national de Gestion des Déchets vise à accompagner les collectivités dans l’amélioration de leur cadre de vie et la réponse à une forte demande sociale en matière de création d’emploi et de richesses », souligne Ibrahima DIAGNE, coordonnateur du projet.

M.DIAGNE s’est félicité de la mobilisation des différents acteurs, en indiquant que cette collaboration donnera des mesures urgentes pour « débarrasser la commune de l’essentiel des dépôts sauvages et arriver à mieux nettoyer les grandes artères de la ville ».

Voici les explications de Mme Aida MBAYE DIENG et de M. Ibrahima DIAGNE