Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gaza : cinquante-deux Palestiniens tués par des tirs israéliens

Lundi 14 Mai 2018

Des milliers de Palestiniens protestent dans la bande de Gaza mais aussi en Cisjordanie contre l’inauguration, lundi après-midi, de l’ambassade américaine à Jérusalem. Il s’agit de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de Gaza en 2014. Plusieurs dizaines de Palestiniens ont été tués, lundi 14 mai, à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, lors de protestations contre l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem.



 

  • Des dizaines de Palestiniens tués lundi

Au moins cinquante-deux Palestiniens ont été tués par des tirs de soldats israéliens dans la matinée et plus de 1 200 Palestiniens ont été blessés, selon le ministère de la santé de Gaza. Des milliers de personnes se sont rassemblées, lundi, à différents endroits près de la frontière, pour protester contre le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem qui a été inaugurée dans l’après-midi.
 
Ce déménagement, annoncé le 6 décembre par Donald Trump lors de sa reconnaissance historique de la ville comme capitale d’Israël, est le cadeau suprême de son administration à son allié stratégique, à l’occasion du 70e anniversaire de l’Etat. Mais les Palestiniens voient dans la décision américaine la négation de leurs revendications sur Jérusalem-Est, dont ils veulent faire la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.
A Gaza, dans la matinée, de petits groupes de manifestants ont tenté de s’approcher de la frontière lourdement gardée par l’armée israélienne en lançant des pierres en direction des soldats, qui ont répliqué par des tirs d’armes à feu.
Alors que le bilan ne cessait de s’alourdir, le gouvernement palestinien a accusé Israël de commettre un « horrible massacre ».

Lemonde.fr